Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

Fichiers à télécharger

Les articles des volumes suivants sont vendus sous forme de PDF à télécharger: Bifao et AnIsl : numéros après la barrière mobile; BiEtud: numéros 110, 120, 138, 140, 165 (gratuit), EtudUrb: 9.


pdf
BIFAO110_art_07.pdf (2.5 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 110
2010 IFAO
12 p.
gratuit - free of charge
Une plaque céramique à l’effigie du dieu Seth à Ayn Asil

La campagne de fouilles conduite en 2010 sur le site de Balat-Ayn Asil a permis de mettre au jour une plaque céramique datant de la fin de l’Ancien Empire, de la Première Période intermédiaire ou de la Deuxième Période intermédiaire, sur laquelle est gravée, entre autres, une image que nous interprétons comme une représentation de la forme animale du dieu Seth. Un tel objet constitue l’unique témoignage d’un culte à Seth dans l’agglomération. En fonction de l’emplacement où elle a été trouvée, la plaque peut être interprétée comme une offrande déposée par un habitant de la ville au sanctuaire d’un des gouverneurs ou comme la marque d’un culte local ; à tout le moins elle apporte la preuve d’une forme de dévotion à Seth au sein de la population d’Ayn Asil.

Mots-clés : Seth – culte local – plaque céramique – palais – Ayn-Asil – Ancien Empire/Première Période intermédiaire – XIIIe dynastie/Deuxième Période intermédiaire.

***

During the 2010 excavations at Balat-Ayn Asil the discovery of a ceramic plate was made on which one image, among others, dating to the Old Kingdom/First Intermediate Period or the Second Intermediate Period, can be interpreted as a representation of the animal form of the god Seth. Up until this point only one other object containing an image of the god had been discovered at the site, constituting a unique testimony to the worship of Seth in the town. Considering the location of where the plate was found, it may be interpreted in a number of ways; either as an offering presented by an inhabitant of the city to the sanctuary of one of the governors, as a sign of local worship; or that the population of Ayn Asil relied upon Seth on a daily basis.

Keywords: Seth – local worship – ceramic plate – palace – Ayn-Asil – Old Kingdom/First Intermediate Period – 13 th Dynasty/Second Intermediate Period.


pdf
BIFAO110_art_06.pdf (1.51 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 110
2010 IFAO
11 p.
gratuit - free of charge
Sasabek and Beroth (NHVI,41,28–30): A Theonymic Mixed Marriage

Le présent article a pour objet un bref passage de l’Entendement de Notre Grande Puissance (NH VI,41,28-30). Longtemps mal lues, ces trois lignes renferment deux noms d’archontes, significatifs pour la compréhension de ce traité gnostique en polémique avec la Grande Église, accusée de judaïser.

Mots-clés : Gnosticisme – Nag Hammadi – Sasabek – Berotth – Beruth – copte – Bērouth – Beyrouth – nomina barbara.

***

The present article deals with a brief passage from The Concept of Our Great Power (NH VI,41,28-30). Long misread, these three lines contain two names of archons, significant for the understanding of this Gnostic treatise in controversy with the Great Church, accused of Judaising.

Keywords: Gnosticism – Nag Hammadi – Sasabek – Berotth – Beruth – Coptic – Bērouth – Beirut – nomina barbara.


pdf
BIFAO110_art_05.pdf (9.04 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 110
2010 IFAO
17 p.
gratuit - free of charge
A Deposit of Floral and Vegetative Bouquets at Dra Abu el-Naga (TT 11)

Dans la cour de la tombe de Djehouty, située dans la partie centrale de Dra Abou al-Naga (Louxor), ont été trouvés, ensevelis au fond d’un puits peu profond, cinquante bouquets de fleurs, relativement bien conservés. La plupart (68 %) sont composés de branches de persea (Mimusops laurifolia (Forssk.) Friis). Le reste consiste en rameaux de prunier assyrien (Cordia myxa L.), olivier (Olea europaea L.), vigne (Vitis vinifera L.) et roses (Rosaceae). Les rameaux étaient enveloppés de rubans confectionnés à partir de palmes (Phoenix dactylifera L.) et de tiges de céréale. La présence de fleurs et de fruits bien conservés de persea et de prunier assyrien permet de conclure que le dépôt a été fait à la fin du printemps. Notre étude se propose d’éclairer la façon dont se confectionnaient les bouquets de feuilles et de rameaux en Égypte, durant les XXe et XXIe dynasties, aux environs donc de l’an 1000 av. J.-C.

Mots-clés : fleurs – plantes – bouquets – rites funéraires – Dra Abou al-Naga – XXe -XXIe dynasties.

***

Fifty well-preserved botanical bouquets were found inside a small pit dug in the courtyard of the tomb of Djehuty (TT 11), located in the central area of Dra Abu el-Naga (Luxor). Leafy branches of Persea (Mimusops laurifolia (Forssk.) Friis) have been used to make 68% of the bouquets. The rest were manufactured from twigs of Assyrian plum (Cordia myxa L.), Olive (Olea europaea L.), Grape vine (Vitis vinifera L.) and Rosaceae. Leaf strips of Date-palm (Phoenix dactylifera L.) and culms of a cereal were used to wrap the branches. Presence of well-preserved flowers and fruits of Persea and Assyrian plum on the branches give evidence on the date of deposition, which could have happened sometime in late spring. The present study sheds light on the custom of making up leaves and flowers into bouquets in ancient Egypt during Twentieth – Twenty-first Dynasties, c. 1000 B.C.

Keywords: flowers – plants – bouquets – funerary custom – Dra Abu el-Naga – 20 th-21 st Dynasties.


pdf
BIFAO110_art_04.pdf (4.6 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 110
2010 IFAO
25 p.
gratuit - free of charge
Les « modèles » funéraires du musée d’Ethnographie de Neuchâtel

Le musée d’Ethnographie de Neuchâtel possède quatorze modèles funéraires égyptiens en bois, tous découverts à Saqqâra. Cette collection inédite, provenant de trois sépultures différentes, donne à mettre en lumière les modes de fabrication et de diffusion de ce mobilier à une période clé de l’histoire de l’Égypte ancienne, entre la fin de l’Ancien Empire et le milieu de la Première Période intermédiaire. Il est possible, grâce à l’étude technique et stylistique de ces objets, de déterminer le lieu de leur fabrication et de préciser leur datation, de proposer des éléments de réponse quant aux conditions du déplacement des biens et des hommes, entre provinces et capitale, et enfin de s’interroger sur la perception du rapport entre artisans et pouvoir, une question qui se pose dès l’époque prédynastique.

Mots-clés : modèles funéraires – bois – musée d’Ethnographie de Neuchâtel – Gustave Jéquier – Memphis – Saqqâra – Meir – Beni Hassan – sépultures – VIe dynastie – Première Période intermédiaire – Moyen Empire – élites – artisans – ateliers – capitale – provinces – datation – traits stylistiques.

***

The Museum of Ethnography at Neuchâtel possesses fourteen wooden Egyptian funeral models, originating from three different burials in Saqqara. Work on this previously unstudied collection brings to light important issues such as modes of manufacture and distribution of this furniture during a key period in the history of ancient Egypt, namely between the end of the Old Kingdom and the middle of the First Intermediate Period. Thanks to the technical and stylistic study of these objects, questions as to the place of their manufacture and dating are able to be ascertained. Furthermore, movement of goods and people, between provinces and the capital, is discussed in this paper. In conclusion, it is the perception of the relationship between craftsmen and elite that is refined in this paper; an omnipresent question in Ancient Egyptian society from the Predynastic Period onwards.

Keywords: funerary models – wood – Museum of Ethnography of Neuchâtel – Gustave Jéquier – Memphis – Saqqara – Meir – Beni Hasan – graves –6 th Dynasty- First Intermediate Period – Middle Kingdom – elites – craftsmen – workshops – capital – provinces – dating – stylistic features.


pdf
BIFAO110_art_03.pdf (4.02 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 110
2010 IFAO
11 p.
gratuit - free of charge
Un carré de lin peint au musée de l’Agriculture du Caire (inv.893)

Cet article souhaite attirer l’attention sur un carré de lin peint conservé au musée de l’Agriculture du Caire (inv. 893). D’après le texte qui y est inscrit, l’étoffe appartient à un gardien dans la Place-de-Maât appelé Amenemopé, qui a sans doute vécu pendant la première moitié du règne de Ramsès II ; elle provient donc vraisemblablement de Deir al-Medina.

Dix-neuf parallèles sont mentionnés provenant aussi pour la plupart de Deir al-Medina, qui se répartissent en deux catégories principales. La première comporte quatorze exemplaires montrant le (la) défunt(e) représenté(e) assis(e) à gauche devant une table d’offrandes (sept lins sont peints et sept autres portent des dessins à l’encre noire). La seconde catégorie se compose de cinq tissus peints qui montrent un officiant figuré devant le(s) défunt(s) assis de l’autre côté de la table d’offrandes. À ces deux catégories sont ajoutés trois autres lins peints du Nouvel Empire, de style différent, mais provenant probablement eux aussi de Deir al-Medina. Une liste des vingt-deux étoffes classées selon leur lieu de conservation clôt l’article.

Mots-clés : carré de lin – musée de l’Agriculture du Caire – Deir al-Medina – Amenemopé – gardien dans la Place-de-Maât.

***

This article deals with a painted piece of linen preserved in the Agriculture Museum in Cairo (inv. 893). A description of the linen piece is made, followed by a study of the text indicating that it probably comes from Deir al-Medina and that it belongs to a guardian in the Place-of-Maat called Amenemope, who would have probably lived during the first half of the reign of Ramesses II.

In the second half of the article, the author provides nineteen parallels, most of them from Deir al-Medina and can be divided into two main groups. The first group consists of fourteen samples showing the deceased seated on the left before an offering table (seven of them are coloured while the drawings on the remaining seven are in black ink). The second group consists of five pieces of painted linen showing a standing person in front of the deceased, who is seated before an offering table. In addition to these two groups, there are three painted linen pieces from the New Kingdom; of a different style, but probably coming from Deir al-Medina as well. The article concludes with a list of the twenty-two pieces of linen sorted according to their present location.

Keywords: square of linen – Agriculture Museum in Cairo – Deir al-Medina – Amenemope – guardian in the Place-of-Maat.


pdf
BIFAO110_art_02.pdf (8.01 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 110
2010 IFAO
22 p.
gratuit - free of charge
Une nouvelle « tombe-sarcophage à puits » à Saqqâra

Dans le puits d’une tombe datant de la XIXe dynastie, au sud de la chaussée montante de la pyramide du roi Ounas, la mission de fouilles de l’université du Caire a récemment découvert des inhumations d’époque tardive attestant le remploi de la sépulture. Les parois du puits, de quelque 30 m de profondeur, sont creusées, à différents niveaux, de plusieurs cavités contenant des sarcophages. L’un d’entre eux, à 12 m de profondeur, est au nom d’une dame Sḫm.t-nfr.t, fille de Sḫm.t-nfr.t et de Ỉ-ỉr.f- ʿȝw-n-Ptḥ. D’après le texte gravé sur le couvercle et composé, en partie, de formules des Textes des pyramides destinées à assurer la protection de la défunte, c’est son fils, nommé Hn-ȝt, fils de Psmtk-sȝ-Nt, dont le « grand nom » est Wḏȝ-Ḥr-rsnt, qui lui fit faire ce sarcophage et qui veilla à tous les préparatifs pour son enterrement.

L’intérêt de ce sarcophage réside dans le fait qu’il appartient à des membres de l’importante famille de Hn-ȝt ou Wḏȝ-Ḥr-rsnt déjà connue par d’autres documents. À ce Hn-ȝt, qui porte le titre de « prêtre de Menkaouré », appartiennent deux sceaux actuellement au musée du Cinquantenaire, musées royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles.

Mots-clés : Sḫm.t-nfr.t – Hn-ȝt – Psmtk-sȝ-Nt – Wḏȝ-Ḥr-rsnt – Psammétique Ier – Amasis – Darius Ier – Saqqâra – tombe-sarcophage à puits – Textes des pyramides.

***

The Cairo University archaeological mission has uncovered a shaft of a tomb belonging to the 19 th Dynasty. The discovery is situated south of causeway of the pyramid of King Unas, in what has been traditionally known as a New Kingdom area of Saqqara. The shaft, reaching 30 metres in depth, was occupied on all sides with shaft-tombs and sarcophagi. One large stone sarcophagus, found at depth of 12 metres, belongs to a lady by the name of Sḫm.t-nfr.t, daughter of Sḫm.t-nfr.t and Ỉ-ỉr.f- ʿȝw-n-Ptḥ. Hieroglyphic texts covering the lid of the sarcophagus are made up of portions of the Pyramid Texts dealing with the protection of the deceased as well as personal information that informs us that it was her son Hn-ȝt son of Psmtk-sȝ-Nt, whose “great name” is Wḏȝ-Ḥr-rsnt that prepared the sarcophagus for her burial.

The importance of this sarcophagus lies in the fact that it belongs to a member of the well known Hn-ȝt family or Wḏȝ-Ḥr-rsnt family. Furthermore, this Hn-ȝt, bearing the title of “priest of Menkaoure” is also known from two seals now kept in musée du Cinquantenaire, musées royaux d’Art et d’Histoire in Brussels.

Key-words: Sḫm.t-nfr.t – Hn-ȝt – Psmtk-sȝ-Nt – Wḏȝ-Ḥr-rsnt – Psammetichus I – Amasis – Darius I –

Saqqara – shaft-tomb sarcophagus – Pyramid Texts.


pdf
BIFAO110_art_01.pdf (3.11 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 110
2010 IFAO
11 p.
gratuit - free of charge
A Granite Statue Base of Ḥr-ỉr-ʿȝ (Cairo N 9107)

L’objet de l’article est une base de statue en granit gris, conservée dans les sous-sols du Musée égyptien du Caire. L’inscription gravée sur le pourtour et la surface supérieure peut être datée de la XXVIe dynastie.

Le dédicant Ḥr-ỉr-ʿȝ, surnommé Nfr-ỉb-Rʿ-nfr, était le père nourricier du roi Psammétique II.

Mots-clés : Psammétique II – père nourricier du roi – XXVIe dynastie – Ḥr-ỉr-ʿȝ – rwyt.

***

The subject of this paper is a grey granite statue base, stored in the basement of the Egyptian Museum, Cairo. This base contains an incised hieroglyphic inscription that survives around the base and on the upper surface and can be dated to the 26 th Dynasty. The base belongs to an Ḥr-ỉr-ʿȝ, surnamed Nfr-ỉb-Rʿ-nfr who was the tutor to king Psammetichus II.

Keywords: Psammetichus II – tutor of the king – 26 th Dynasty – Ḥr-ỉr-ʿȝ – rwyt.


pdf
BIFAO109_art_24.pdf (36.3 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 109
2010 IFAO
178 p.
gratuit - free of charge
Travaux de l’Institut français d’archéologie orientale 2008-2009


pdf
BIFAO109_art_23.pdf (8.77 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 109
2009 IFAO
26 p.
gratuit - free of charge
L’avant-porte de « Thot qui réside à Thèbes » dans le quartier nord de Karnak

Dans le cadre du programme des fouilles du Cfeetk au nord de Karnak, une attention particulière a été accordée à l’avant-porte de Thot. Étant donné les mauvaises conditions de conservation des blocs, un important travail de restauration a été nécessaire ; les opérations de nettoyage et de déblaiement ont commencé depuis le côte sud, se sont étendues sur les côtés est et ouest pour s’achever à l’arrière de l’avant-porte (côté nord). Les premiers résultats des fouilles ont révélé la présence d’une occupation romaine ; l’étude de la céramique indique un établissement byzantin dont témoignent aussi le réseau de canalisation en terre cuite et les fours ronds. Parmi les blocs découverts à l’arrière du montant nord-ouest. certains ont offert d’intéressantes informations sur Thot et sa présence à Thèbes. Le plan dessiné reste provisoire et sera complété lors de la prochaine campagne prévue en mars 2010.

Mots-clés : Thot – Thot-Lunus – Karnak-Nord – Ptolémee IV – Philopator – procession géographique – génies de fécondité – Sekhet – Nehemtaouy – Khonsou-Thot.

***

Within the framework of recent excavations by the Supreme Council of Antiquities in the northern area of Karnak, a particular program was undertaken for the remains of the Thot’s Temple. The conditions of the blocks were very poor and serious conservation and restoration work of was required. We commenced excavation in the area to the front of the gate (south), then extended the work to the east, west and finally to the rear. It is clear that this gate and surrounding area was occupied during the Roman Period. A study carried out on the pottery dated the settlement to the Byzantine Period. Evidence of this settlement was provided by the presence of ovens, a network of pipelines and specific vessels. A row of blocks were discovered to the rear of the north-western jamb of the gate. Among these blocks, a few offer interesting information regarding Thot and his presence in Thebes. The map published in this paper, reflects the current situation of the excavation and will be developed after the upcoming season next spring.

Keywords:  Thot – Thot-Lunus – North Karnak – Ptolemy IV – Philopator – geographical procession – fecundity figures – Sekhet – Nehemtawy – Khonsu-Thot.


pdf
BIFAO109_art_22.pdf (10.24 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 109
2009 IFAO
21 p.
gratuit - free of charge
Amenemhat II et la chapelle des rois. A propos d’une stèle rupestre redécouverte à Sérabit al-Khadim.

En mars 2009, la mission d’étude de la zone minière du Sud-Sinaï a découvert une nouvelle inscription rupestre près des mines de turquoises du plateau de Sérabit al-Khadim. Celle-ci date de la fin du règne d’Amenemhat II, et livre le nom d’un dénommé Snefrou fils de Maket – déjà connu dans la documentation du Sinaï – qui y porte le titre de « prince auprès de la chapelle de Geb ». Cette désignation rare pourrait souligner le rôle joué par ce personnage dans l’aménagement de la chapelle des rois, au sein du sanctuaire d’Hathor de Sérabit al-Khadim, un espace qui aurait lui-même pu être dévolu à la célébration d’une fête-sed de ce roi autour de sa 30e année de règne.

Mots-clés : Sinaï – Sérabit al-Khadim – temple d’Hathor – chapelle des rois – Moyen Empire – Amenemhat II – expéditions minières – inscription rupestre – Geb – fête-sed.

***

In March 2009, a new rock inscription was found at the entrance of a turquoise mine, on the plateau at Serabit al-Khadim. This document can be dated to the last part of the reign of Amenemhat II, and gives the name of an official; “Snefru son of Maket” who bears the title of “Prince to the shrine of Geb.” This very rare formula could be related to the building, at this time, of the “Shrine of the kings” inside the Hathor Temple of Serabit al-Khadim; a specific part of the sanctuary that could have been closely linked with the celebration of the Sed-festival of the king, dating to approximately his 30 th regnal year.

Keywords:  Sinai – Serabit al-Khadim – temple of Hathor – shrine of the kings – Middle Kingdom – Amenemhat II – mining expeditions – rock inscription – Geb – sed-festival.