Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.

Fichiers à télécharger


Les articles des volumes suivants sont vendus sous forme de PDF à télécharger: Bifao et AnIsl : numéros après la barrière mobile; BiEtud: numéros 110, 120, 138, 140, 165 (gratuit), EtudUrb: 9.


2636 notices, page 16 : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 - 158 - 159 - 160 - 161 - 162 - 163 - 164 - 165 - 166 - 167 - 168 - 169 - 170 - 171 - 172 - 173 - 174 - 175 - 176 - 177 - 178 - 179 - 180 - 181 - 182 - 183 - 184 - 185 - 186 - 187 - 188 - 189 - 190 - 191 - 192 - 193 - 194 - 195 - 196 - 197 - 198 - 199 - 200 - 201 - 202 - 203 - 204 - 205 - 206 - 207 - 208 - 209 - 210 - 211 - 212 - 213 - 214 - 215 - 216 - 217 - 218 - 219 - 220 - 221 - 222 - 223 - 224 - 225 - 226 - 227 - 228 - 229 - 230 - 231 - 232 - 233 - 234 - 235 - 236 - 237 - 238 - 239 - 240 - 241 - 242 - 243 - 244 - 245 - 246 - 247 - 248 - 249 - 250 - 251 - 252 - 253 - 254 - 255 - 256 - 257 - 258 - 259 - 260 - 261 - 262 - 263 - 264

pdf
BIFAO113_art_09.pdf (0.9 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 113
2013 IFAO
26 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Wall-Paintings in a Roman House at Ancient Kysis, Kharga Oasis

Après un hiatus de vingt ans, la campagne 2008-2009 de Tell Douch a repris avec la fouille d’une salle peinte au sein d’une habitation romaine. Le bâtiment est situé sur le côté ouest du dromos menant au temple, considéré de nos jours comme la rue principale du site par les visiteurs. L’érosion, due au vent et exposant constamment les traces de l’ancienne installation à la surface, a mis au jour les restes d’élévation de murs peints. Compte tenu des conditions de conservation, une fouille limitée a été menée pour les étudier de manière exhaustive, des échantillons d’enduit et de pigment ont également été prélevés en vue d’analyse et de datation au radiocarbone. Il s’agit d’évaluer quelles mesures prendre pour une conservation appropriée avant de remblayer ces restes peints. Bien que seule la partie inférieure du mur soit préservée, la découverte de cette peinture d’époque romaine tardive a révélé une figure vêtue d’un habit militaire et impérial violet. Un bassin lithique, de l’artisanat métallique rouillé, des fragments céramiques et des figurines animales en argile crue ont également été mis au jour dans la salle peinte.

Mots-clés : asis de Kharga – Douch – peintures romaines – datation radiocarbone – maisons romaines.

After a hiatus of almost two decades, excavation at Tell Douch was resumed in the 2008-2009 season with the investigation of a painted room within a Roman house. The building is situated on the western side of the dromos leading to the temple, the main thoroughfare for present-day visitors to the site. The wind erosion of the surface that constantly exposes traces of the ancient settlement had brought to light here the uppermost remains of painted surfaces. Because of the situation and conditions, it was decided to carry out a limited excavation to document the painted remains as fully as possible, including sampling for plaster and pigment analysis and radiocarbon dating, and also to apply the appropriate conservation measures before backfilling. Although only the lower part of the walls has survived, the remains of unique late Roman paintings showing figures in military and imperial purple dress have been revealed; a stone basin, corroded metalwork, fragments of pottery, and animal models in unbaked clay were also found within the painted room.

Keywords: harga Oasis – Douch – Roman paintings – radiocarbon dating – Roman houses.


Les auteurs
pdf
BIFAO113_art_08.pdf (0.7 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 113
2013 IFAO
14 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Nouvelle édition des « Tablettes Batissier ». Un témoignage méconnu des fouilles de Mariette au Sérapéum ?

Les « Tablettes Batissier » forment un codex de tablettes cirées édité en 1852 par François Lenormant et dont la trace avait été perdue. Retrouvées au Cabinet des médailles (Bibliothèque nationale de France, Paris), elles font ici l’objet d’une réédition, qui est aussi l’occasion de réexaminer le rôle que Louis Batissier (1813-1882) joua dans les fouilles de Mariette au Sérapéum de Memphis, d’où ces tablettes pourraient bien provenir.

Mots-clés : « Tablettes Batissier » – tablettes cirées – textes scolaires – Louis Batissier – Auguste Mariette – Sérapéum.

The “Tablets Batissier” are a codex of wax tablets published in 1852 by François Lenormant and whose trace had been lost. Having rediscovered them in the Cabinet des médailles (Bibliothèque nationale de France, Paris), we propose here a reedition, which is also the occasion of revisiting the role Batissier Louis (1813-1882) played in the excavations of Mariette in the Serapeum of Memphis, where these tablets could come from.

Keywords: “Tablettes Batissier” – wax tablets – school texts – Louis Batissier – Auguste Mariette – Serapeum.


Les auteurs
  • Jean-Luc Fournet (lien IdRef : 066974054)
    Ancien membre scientifique de l'IFAO (1992-1996) avant d'entrer au CNRS comme chargé de recherche, puis à l’École Pratique des Hautes Études comme directeur d’études en papyrologie grecque (Section des sciences historiques et philologiques). Il a été élu professeur au Collège de France sur la chaire « Culture écrite de l’Antiquité tardive et papyrologie byzantine » en 2015. Depuis 2017, il est aussi directeur d’études cumulant à l’École Pratique des Hautes Études. Éditeur de papyrus, il est aussi spécialiste de la culture écrite de l’époque protobyzantine.
  • Klaas A. Worp (lien IdRef : 028355202)
pdf
BIFAO113_art_07.pdf (1.7 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 113
2013 IFAO
32 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Les mines d’or ptolémaïques. Résultats des prospections dans le district minier de Samut (désert Oriental)

Abondant dans le désert Oriental, l’or est exploité dès les premiers temps de la royauté égyptienne, mais c’est surtout à l’époque ptolémaïque que le pouvoir engage une exploitation systématique et intensive des filons aurifères égyptiens, pour asseoir sa puissance et mener une politique étrangère ambitieuse. Toutefois, si l’usage constant de l’or dans l’art égyptien a engendré une littérature antique et moderne abondante, l’histoire de son extraction, de sa production et de sa circulation est moins bien connue. Désireuse de se pencher sur l’âge d’or de l’exploitation des mines du désert Oriental, la mission française a débuté ses travaux par l’exploration du district minier de Samut, situé au sud de la route reliant Edfou à Marsa Allam.

Le présent article expose les résultats de la première mission, effectuée en janvier 2013. La prospection a donné des résultats importants : elle a démontré que la zone de Samut était organisée comme un véritable district minier, cohérent et hiérarchisé, centré autour d’un grand filon dans les montagnes (Samut Nord) et d’un fortin dans la plaine (Bi’r Samut). Toutes les étapes techniques de l’extraction du minerai et de son traitement, jusqu’à sa transformation en or, ont, en outre, été localisées dans la zone. La céramique ramassée en surface a démontré, enfin, que le filon était exploité dès les débuts de l’époque ptolémaïque (fin du ive s. av. J.-C.).

Mots-clés : ines d’or – époque ptolémaïque – Samut (désert Oriental) – prospection – district minier.

Abundant in the Eastern Desert, gold is mined as soon as the early days of the Egyptian kingdom. But in the Ptolemaic Period the State initiates for the first time a systematic and intensive exploitation of the Egyptian gold-bearing veins, to consolidate its power and pursue an ambitious foreign policy. However, if the constant use of gold in Egyptian art has produced a numerous ancient and modern literature, the history of its extraction, production and circulation is less known. In order to study the golden age of the Eastern Desert gold mining, the French mission began its work by exploring the mining district of Samut, located south of the road leading from Edfu to Marsa Allam.

This article presents the results of the first mission, carried out in January 2013. The survey has yielded important results: it showed that the area of Samut was organized as a real mine district, coherent and ordered, centred on a large vein in the mountains (North Samut) and a fort in the plain (Bi’r Samut). All technical steps of ore extraction and treatment, until its transformation into gold, have also been located in the area. Ceramics collected on the surface showed, finally, that the vein was used from the beginning of the Ptolemaic Period (late fourth century BC).

Keywords: oldmine – Ptolemaic Period – Samut (Eastern Desert) – survey – mine district.


Les auteurs
  • Jean-Pierre Brun (lien IdRef : 02929245X)
  • Jean-Paul Deroin
  • Thomas Faucher (lien IdRef : 116523085)
  • Bérangère Redon (lien IdRef : 140353542)
    Historienne et archéologue, spécialiste des présences étrangères (grecque et romaine) dans les régions de marge de l’Égypte, elle est chargée de recherche au CNRS (HiSoMA, Lyon). Elle a rejoint la mission française du désert Oriental en 2010 et l’a dirigée de 2013 à 2017. Elle conduit actuellement le projet ERC "Desert Networks: Into the Eastern Desert of Egypt from the New Kingdom to the Roman period"
  • Florian Téreygeol (lien IdRef : 067011209)
pdf
BIFAO113_art_06.pdf (1.9 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 113
2013 IFAO
30 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Quelques documents de la région memphite relatifs au taureau Apis

Dans le cadre de cet article, l’auteur étudie quinze blocs en calcaire représentant le taureau Apis couché dans un naos reposant sur une barque, elle-même placée sur un chariot. Si la plupart de ces documents ont déjà été publiés, ce recensement permet de revoir le contexte archéologique de leur découverte, désormais fixé dans la région memphite ; de proposer une datation entre le ier av. J.-C. et le ier s. apr. J.-C. ; et de rattacher ces blocs au dossier plus vaste des manifestations religieuses liées aux cultes des animaux sacrés.

Mots-clés : Apis – Memphis – Saqqara – époque gréco-romaine – animaux sacrés – ex-voto.

In this article, the author lists fifteen limestone blocks representing the Apis bull lying in a naos placing on a boat, itself placed on a trolley. While most of these documents have been published, this census allows to revise the archaeological context of their discovery, now set in the Memphite region; to propose a date between the first century BC and the first century AC; and to connect these blocks with larger file of religious manifestations to the worship of sacred animals.

Keywords: Apis – Memphis – Saqqara – Greco-Roman Period – sacred animals – ex-voto.


L’auteur
pdf
BIFAO113_art_05.pdf (1.5 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 113
2013 IFAO
30 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
A Roman Period Tomb with a Pyramidal Superstructure in Bir el-Shaghala (Mut, Dakhla Oasis)

Cet article est la publication d’une grande tombe familiale du site de Bir el-Shaghala, l’une des nécropoles de la ville de Mout, capitale de l’oasis de Dakhla. Le bâtiment comporte trois étages : une chapelle comprise dans une pyramide à forte pente (71°, hauteur restituée : 8 m) et deux étages de tombes accessibles par un escalier à ciel ouvert. Chaque étage comporte une antichambre et deux chambres funéraires voûtées. Les portes des deux tombes et les pièces du niveau inférieur sont décorées de scènes du culte funéraire osirien : cortèges de dieux, dieux gardiens, momification, résurrection, processions du reliquaire d’Abydos. Les figures et les scènes dont elles font partie sont conformes à la tradition pharaonique et la composition de l’ensemble est appropriée au cadre architectural. La date proposée est le ier s. apr. J.-C.

Mots-clés : asis de Dakhla – époque romaine – pyramide – tombe – étages – voûtes – culte osirien.

This article is the publication of a large family tomb located in Bir el-Shaghala, a necropolis of the ancient city of Mut in Dakhla Oasis. It is a three-storeyed building consisting of a chapel within a sharply sloping pyramid (71°, restored height: 8 m) and of two storeys of tombs accessible from an open staircase. Both tomb storeys comprise an antechamber and two vaulted funerary chambers. The doors of the tombs and the walls of the lower tomb are adorned with osirian scenes: rows of gods, guarding gods, mummification, resurrection, procession of the abydenian fetish. Figures and scenes match the pharaonic models. Moreover, as a whole, scenes are displayed according to a meaningfull composition fitting in the architectural layout. The proposed date is the 1 st c. AD.

Keywords: akhla Oasis – Roman Period – pyramid – tomb – storeys – vaults – osirian cult.


L’auteur
  • Maher Bashendi
pdf
BIFAO113_art_04.pdf (0.4 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 113
2013 IFAO
18 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
A Table-Leg Decorated with a Statue of a Boxer in Cairo

Cet article est la publication d’une sculpture inédite conservée au Musée égyptien du Caire. La statue est en basalte noir et sa provenance reste inconnue. Il s’agit d’un support de table monopodium, représentant un boxeur. Cette thématique est rare en Égypte romaine, mais elle trouve de bons échos dans les papyrus grecs. Ce nouveau monopodium est probablement le deuxième exemplaire connu avec ce motif décoratif dans l’empire romain. C’est un objet précieux qui s’ajoute à la collection égyptienne de monopodia figurés, et qui devait vraisemblablement provenir de luxueuses maisons ou villas romaines en Égypte.

Mots-clés : obilier romain – support de table – pied de table – monopodium – boxe dans l’Égypte gréco-romaine – boxe grecque – athlètes gréco-romains – boxeurs romains – gants de boxe – caestus – caesti.

This article is dealing with an unpublished sculpture in the Cairo Egyptian Museum. The sculpture is carved in black basalt and has no authenticated provenance. The object is a table support monopodium, decorated with a boxer. The subject is very rare in Roman Egypt, but finds good testimonies from papyri about athletics and gymnasia games. The new monopodium is perhaps the second known example in the Roman Empire with such a decorative theme. It adds a very valuable model to a small collection of figurative monopodia from Egypt. This kind of object comes most likely from luxurious roman houses or villae in Egypt.

Keywords: Roman furniture – table-support – table-leg – monopodium – boxing in Ptolemaic and Roman Egypt – Greek boxing – Ptolemaic and Roman athletics – Roman boxers – boxing gloves – caestus – caesti.


L’auteur
  • Sobhi Ashour
pdf
BIFAO113_art_03.pdf (0.8 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 113
2013 IFAO
14 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Ein iit-Darreichen im Tempel von Kom Ombo

Cet article a pour but de publier une scène d’offrande unique du temple de Kom Ombo dans laquelle Ptolémée VIII offre le signe hiéroglyphique iit, au centre duquel est placé l’Œil d’Horus, à Haroéris. La scène se situe au milieu de la paroi nord de la salle hypostyle intérieure. Le signe iit représente le couteau (ou l’épée) d’Haroéris, avec lequel il combat les ennemis de son père. Il est également considéré comme un nom de Létopolis, la ville la plus célèbre pour Haroéris près du Delta. Enfin, le iit pourrait incarner le retour de la déesse-lionne dans la légende d’Onouris.

Mots-clés : Kom Ombo – œil d’Horus – couteau – Haroéris – Létopolis.

The following article aims to publish a very unique offering scene in the Temple of Kom Ombo. Ptolemy VIII offers the hieroglyphic sign iit to Haroeris. The Eye of Horus is inside this iit-sign. The scene is located in the middle of the north wall in the inner hypostyle. The iit-sign represents a most famous knife of Haroeris, with which he fights the enemies of his father. On the other side, the word iit is considered as a name of Letopolis, the most closed town for Haroeris near the Delta. Also it could be a symbolism for the coming back of the lion-goddess in the legend of Onuris.

Keywords: Kom Ombo – Eye of Horus – knife – Haroeris – Letopolis.


L’auteur
  • Ali Abdelhalim Ali
pdf
BIFAO113_art_02.pdf (0.3 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 113
2013 IFAO
9 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Michel Wuttmann

L’article est librement téléchargable: Bifao113_art_02.pdf


L’auteur
pdf
BIFAO113_art_01.pdf (0.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 113
2013 IFAO
9 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Helen Jacquet-Gordon

L’article est librement téléchargable: Bifao113_art_01.pdf


Les auteurs
  • Philippe Collombert (lien IdRef : 149147546)
  • François Schuler
pdf
BIFAO112_art_25.pdf (1.1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
18 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Comment les Égyptiens du début de la XVIIIe dynastie désignaient les Kouchites et leurs alliés.

Les inscriptions du début de la XVIIIe dynastie évoquant les conflits entre l’Égypte et le royaume de Kouch sont réexaminées à la suite de la découverte par Charles Bonnet, sur le site de Doukki Gel, d’une architecture africaine datant du milieu du IIe millénaire – distincte de celle que l’on trouve dans la ville voisine de Kerma – et de plusieurs palais cérémoniels. Les inscriptions mentionnent effectivement de manière récurrente, de la fin de la XVIIe dynastie au début du règne de Thoutmosis III, la mise en œuvre de coalitions entre plusieurs royaumes nubiens contre l’Égypte et l’existence de plusieurs souverains associés dans l’exercice local du pouvoir.

Mots-clés : Kerma – Doukki Gel – Pount – Nubie – Thoutmosis Ier – Thoutmosis III – Hatchepsout.

Review of early 18 th Dynasty inscriptions refering conflicts between Egypt and kingdom of Kush after the discoveries by Charles Bonnet on Dukki Gel site. Indeed, they revealed on one hand the presence of African architecture dating from the mid second millennium, distinct from the remains found in the nearby city of Kerma, on the other hand several ceremonial palaces dated from the same period. From the end of the 17 th Dynasty to the beginning of the reign of Thutmose the 3 rd, the inscriptions do mention repeatedly coalitions between several Nubian kingdoms against Egypt and the existence of sovereigns united to rule the region.

Keywords: Kerma – Dukki Gel – Punt – Nubia – Thutmose 1 st – Thutmose 3 rd – Hatshepsut.


L’auteur
2636 notices, page 16 : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 - 158 - 159 - 160 - 161 - 162 - 163 - 164 - 165 - 166 - 167 - 168 - 169 - 170 - 171 - 172 - 173 - 174 - 175 - 176 - 177 - 178 - 179 - 180 - 181 - 182 - 183 - 184 - 185 - 186 - 187 - 188 - 189 - 190 - 191 - 192 - 193 - 194 - 195 - 196 - 197 - 198 - 199 - 200 - 201 - 202 - 203 - 204 - 205 - 206 - 207 - 208 - 209 - 210 - 211 - 212 - 213 - 214 - 215 - 216 - 217 - 218 - 219 - 220 - 221 - 222 - 223 - 224 - 225 - 226 - 227 - 228 - 229 - 230 - 231 - 232 - 233 - 234 - 235 - 236 - 237 - 238 - 239 - 240 - 241 - 242 - 243 - 244 - 245 - 246 - 247 - 248 - 249 - 250 - 251 - 252 - 253 - 254 - 255 - 256 - 257 - 258 - 259 - 260 - 261 - 262 - 263 - 264

Nouveautés