Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

extrait du catalogue (recherche de “9782724705980”)


Vignette
IF1058, ISBN 9782724705980
2013 IFAO
Collection: BiEtud 155
1 vol. 198 p.
36 (638 EGP)

The Red Sea in Pharaonic Times. Recent Discoveries along the Red Sea Coast.
(Proceedings of the Colloquium held in) Cairo/Ayn Soukhna 11th-12th January 2009

Longtemps ignoré des égyptologues, le rivage de la mer Rouge a livré depuis une dizaine d’années une quantité appréciable d’informations qui permettent maintenant de se faire une idée des modalités de son utilisation à l’époque pharaonique. Le site portuaire de Mersa Gawasis, découvert en 1977 par l’archéologue égyptien Abd el-Moneim Sayed, a ainsi fait l’objet d’une reprise d’étude à partir de 2001. De nouvelles fouilles, effectuées par une équipe italo-américaine, ont permis de démontrer sans appel – notamment grâce à la mise au jour d’un abondant matériel archéologique et épigraphique — l’utilisation de cette station comme point de départ pour des expéditions lancées en direction du pays de Pount, aux confins méridionaux de la mer Rouge, pendant l’ensemble de la XIIe dynastie. Dans le même temps, la fouille du site d’Ayn Soukhna, découvert en 1999 par Mahmoud Abd el-Raziq au nord du golfe de Suez, a livré progressivement les vestiges d’un point d’embarquement aménagé dès le début de l’Ancien Empire pour se rendre par voie maritime aux mines de cuivre et de turquoise du Sinaï. Les vestiges d’embarcations complètes du Moyen Empire y ont été découverts, entreposés dans des galeries-magasins aménagées sur le site. L’objectif de ce colloque, qui s’est tenu au Caire et à Ayn Soukhna en janvier 2009, a été de réunir la plupart des spécialistes engagés dans des travaux de recherche sur la côte de la mer Rouge, et sur les pistes mettant cette zone en relation avec la vallée du Nil. Les Actes réunis ici permettent de faire un point d’étape sur les connaissances récemment acquises dans ce domaine nouveau de l’archéologie égyptienne.

————◆————

The long-neglected Red Sea shore area has, over the past ten years, yielded a considerable amount of data that has enabled us to understand its specific role in pharaonic times. In 2001, fieldwork resumed in the former harbour of Mersa Gawasis, which was first identified by Abd el-Moneim Sayed in 1977. The rich archaeological and epigraphical findings by a joint American-Italian team demonstrated that the site was used throughout the 12th dynasty as a launching harbour for expeditions to the land of Punt, which lay to the south of the Red Sea. North of the Gulf of Suez, vestiges of a harbour built early on in the Old Kingdom were progressively unearthed at the site of Ayn Soukhna, which was discovered by Mahmoud Abd el-Raziq in 1999: the full remains of Middle Kingdom vessels were found there, stored in onsite galleries between expeditions to the copper and turquoise mining sites of the Sinai. The aim of this conference, which was held in Cairo and Ayn Soukhna in January 2009, was to bring together most of the specialists studying the Red Sea shore area and its relations with the Nile Valley. The proceedings give an overview of the most recent research on this strategic zone during the pharaonic period.