Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

extrait du catalogue (recherche de “9782724704273”)


Vignette
IF952, ISBN 9782724704273
2008 2e édition IFAO
Collection: MIFAO 125
1 vol. 500 p.
85 (1545 EGP)

Mythes et légendes du Delta d’après le papyrus Brooklyn 47.218.84

Le papyrus Brooklyn 47.218.84, rédigé, sans doute, durant le règne de Psammétique Iᵉʳ par un prêtre ayant des curiosités pour la médecine, offre sur les mythes égyptiens un éventail d’informations d’une diversité et d’une richesse exceptionnelles.

Le texte, organisé en secteurs géographiques, s’intéresse à diverses provinces ou cités du Delta. Près de la moitié du texte actuel, auquel il manque le début et la fin, est consacré aux seules provinces d’Héliopolis et de Létopolis qui, selon certaines traditions, ne constituaient en des temps lointains qu’un seul territoire.

Les récits, toujours très concis au point d’en être parfois obscurs, s’organisent essentiellement autour de la première famille divine d’Héliopolis, première dynastie, aussi, à avoir régné sur terre. Les principales figures en sont, d’une part, Rê devenu Atoum, le souverain révolu, ainsi que son successeur l’Horus de Létopolis, Horus l’Ancien, d’autre part Osiris, incarnation du roi mort. Autre acteur essentiel, la déesse-reine, Horit, l’Horus-femme : celle-ci connaît diverses aventures au cours desquelles elle revêt, tour à tour, les rôles de la mère divine de l’héritier et d’œil solaire.

Tout en exposant les péripéties et les drames vécus par ces personnages, l’attention du rédacteur s’est portée sur les ruptures cosmiques, rendues apparentes dans les cycles respectifs du soleil et de la lune, qui modèlent à leur tour le rythme des successions et assurent la descendance au sein de la dynastie divine. On y discerne les cheminements de l’idéologie royale terrestre qui, de l’inévitable mort du souverain conduisent, grâce à la mystérieuse alchimie mise en œuvre dans l’au-delà, à l’inévitable renaissance de celui-ci dans son héritier et dont la course des astres confirme l’éternel recommencement.

L’ouvrage présente l’édition complète du papyrus et sa traduction, deux sections consacrées aux commentaires textuel et mythologique, ainsi qu’une analyse paléographique.

La première édition (2006) étant épuisée, l’ouvrage a fait l’objet d’une réimpression en 2008.