Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

extrait du catalogue (recherche de “9782724704051”)


Vignette
IF934, ISBN 9782724704051
2009 2e édition IFAO
Collection: MIFAO 123
2 vol. 315 p.
60 (1091 EGP)

Monuments en bas reliefs aux noms de Thoutmosis II et Hatchepsout à Karnak ( 2 vol. texte et planches)

La publication de quatre monuments en calcaire de Karnak, reconstitués à partir de blocs épars retrouvés sur le site, éclaire l’histoire d’une époque charnière du Nouvel Empire.

Entre la mort de son frère et époux Thoutmosis II et sa propre accession à la dignité de pharaon au tournant de l’an VII de Thoutmosis III, la reine Hatchepsout a exercé une régence qu?on supposait volontiers active mais qui était demeurée jusqu’à présent mal connue parce que fort peu documentée.

Ces quatre édifices - une chapelle (de barque ?), le Netery-menou, un petit monument à niches consacré au culte de plusieurs membres de la famille royale et enfin une petite chapelle fragmentaire - sont autant de jalons qui permettent de montrer que, pour Hatchepsout, le passage de l’état de veuve et régente du royaume à celui de pharaon fut très progressif, même si la reine s’accapara extrêmement tôt certaines prérogatives royales, peut-être dès les derniers mois du règne de Thoutmosis II.

L’enquête a conduit à réexaminer le cadre historique de cette période ; elle a aussi porté, plus spécifiquement, sur les titulatures royales qui ont fait l’objet de martelages et de regravures parfois inattendus, comme les noms de Thoutmosis II remplaçant ceux de Thoutmosis III ou les représentations montrant la « masculinisation » progressive d’Hatchepsout. Cette recherche a permis de déterminer précisément par quelles étapes les fonctions régaliennes ont été peu à peu complètement dévolues à la reine-pharaon.