Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Chercheurs

liste des chercheurs



Nicolas Morand

m@orand dot nicolas at live .dot fr

Archéozoologie de la cité d’Alexandrie

Doctorant, contrat doctoral EFE (2016)

Museum national d’histoire naturelle de Paris (UMR 7209 AASPE)


2014 : Master Sciences Historiques (spécialité : archéologie, archéozoologie) à l’université de Rouen (Normandie, France).
Direction : S. Lepetz, C. Bemilli, N. Monteix.

2016-2019 : contrat doctoral sur une "approche archéozoologique de la cité d’Alexandrie, de sa fondation à la fin du Moyen Âge (IVe s. av. J.-C. - XVe s.)", sous la direction de Sébastien Lepetz (CNRS), Marie-Dominique Nenna (CNRS) et Benoît Clavel (CNRS). Institut Français d’Archéologie Orientale (IFAO), Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris (MNHN), UMR 7209 (AASPE) et la collaboration du Centre d’Études Alexandrines (CEAlex).

2014-2016 : membre et salarié du Centre de Rercherche Archéologique de la Vallée de l’Oise (CRAVO), archéozoologue.

2014-2015 : membre de l’ERC Rurland (Rural Landscape in north-eastern Roman Gaul) dirigé M. Reddé. Participation au projet mené par S. Lepetz d’encodage et de traitement des données archéozoologiques dans la base de données en ligne MyOS pour une synthèse archéozoologique sur le quart nord-est de la Gaule.

2012-2014 : Master 1 et 2 Sciences Historiques (spécialité : archéologie, archéozoologie) à l’université de Rouen.

2010-2013 : licence d’histoire et archéologie à l’université de Rouen.

Les relations hommes et animaux en Basse Égypte (Delta occidental) entre le IVe siècle av. J.-C. et le XVe siècle :

- L’alimentation carnée (choix alimentaires, tabous, préparations de la viande).

- L’exploitation de l’environnement par l’étude de la faune sauvage (mammifères, reptiles et oiseaux) et les invertébrés (mollusques marins, d’eau douce et terrestres).

- L’impact des changements culturels sur les relations hommes et animaux.

- le travail des matières dures animales en milieu urbain (os, ivoire, coquille).

J’aborde ces mêmes thèmes de recherche en Gaule du nord.

Depuis fin 2016 : Étude des restes fauniques de sept sites archéologiques fouillés par le CEAlex (1993-2009) à Alexandrie dans le cadre d’une thèse de doctorat.

Depuis 2018 : Étude des restes fauniques d’époque ptolémaïque et romaine du site de Bouto, mission française dirigée par P. Ballet.

Publications de deux communications lors de colloques internationaux (Food and Drink in Egypt and Sudan et la session archéomalacologie de l’ICAZ d’Ankara (13e édition).

2019 :
- Morand N., Lepetz S., Clavel B. (accepté), “Meat and fish consumption in Ptolemaic Alexandria (Lower Egypt): zooarchaeological evidence from Necropolis and settlements”.

- Harlaut C., Hayes J., Morand N., Rifa P., Senol K., Simony A. (accepté), « Le comblement d’un puits à l’époque romaine tardive du site du Théâtre Diana », Alexandrina 5.

2017 :
- Lepetz S., Morand N., "Archéozoologie des territoires du nord-est de la France, du second âge du Fer à l’Antiquité tardive : banque de données et éléments de synthèse", Archéologie des Plantes et des Animaux 5, p. 11-42.

- janvier 2019 (poster): "Animals in town: new bioarcheological data from Alexandria", Bioarchaeology of Ancient Egypt & The International Symposium on Animals in Ancient Egypt (10 to 13 January 2019, American University in Cairo).

- septembre 2018 (communication): "The exploitation of shells in Alexandria throughout the Antiquity", the International Council of Archaeozoology (13th ICAZ, Ankara).

- mars 2018 (communication): "Meat and fish consumption in Ptolemaic Alexandria: zooarchaeological evidence from Necropolis and settlements", Food and Drink in Egypt and Sudan (21 to 23 March 2018, IFAO, PCMA, Cairo).