Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire
logo

Verbes de l’arabe égyptien

lettres : de hamza ء à ẓā' ظ, ġayn غ à kāf ك, lām ل, he ه, yā' ه

masquer la recherchehide search
Critères de rechercheSearch criteria
racine, verbe (ar. et tr.)
participes, muḍāreʿ, maṣdar (tr.)
adjectifs (ar. et tr.) et leur schème, pluriel (ar.)
forme voy. muḍāreʿ
transitivité (selon le sens)
sens (fr.)
sens adj. (fr.)
exemples sens (fr. et ar.)
exemples adj. (fr. et ar.)

<- précédentprevious   référencesreferences 6196/6734   suivantfollowing ->      retour listeback to list
6734 référencesreferences (337 pages)
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - SuivantNext - FinLast



لفّف
laffef
e : ye-laffef
II
me-laffef
talfīf

Participes

françaisparticipetransitivitéparallèles synonymes antonymes
faire courir, tourner aprèsPA
ابنه شقي ملففّه على الأقسام ebn-o šaqi m-laffef-o ʿal-le-qsāmSon fils est un mauvais sujet qui lui fait courir les postes de police.

Sens

françaistransitivitéparallèles synonymes antonymes
faire tourner, circuler qqnvt-cod ه
العسكري لففّني من الشارع الغلط وتهت el-ʿaskari laffef-ni meš-šāreʿ el-ġalaṭ we toh-tLe gendarme m’a fait circuler dans la fausse rue et je me suis perdu.
faire passer, circuler qqn vt-cod ه
بعد ما خد إفراج الظابط لفّفه كعب داير baʿd_ma ḫad ʾefrāg eẓ-ẓābeṭ laffef-o kaʿb_dāyerAprès qu’il a été libéré, l’officier l’a fait passer indéfiniment tous les postes de police du pays pour s’assurer de son innocence.locution
perdre ses moyens, tourner autour de soivt-cod ه حوالين نفس
كلامه لفّفني حوالين نفسي kalām-o laffef-ni ḥawalēn nafs-iSes paroles m’ont fait perdre mes moyens !locution lit. tourner autour de soi-même, perdre la tête
faire visiter, voyager qqnvt-cod2 ه هـ
جوزها لفّفها أوروبا في شهر العسل goz-ha laffef-ha ʾorobba f šahr el-ʿasalSon mari lui a fait visiter l’Europe pendant leur lune de miel.
faire visiter, voir qqch à qqnvt-cod2 ه هـ
...عصفور جناحه بدمّه متحنّي لففّني لففّني الجبال ولا تاه ... ʿaṣfūr genāḥ-o b damm-o met-ḥanni laffef-ni laffef-ni g-gebāl wala tāh... un oiseau à l’aile teinte de sang pareil au ‘henné’ m’a fait visiter, m’a fait voir les montagnes sans perdre son chemin...“ʾoġneyya le ṣadīḳ”, poème de Salah Jahin


Claude Audebert, Salwa Fuad, Samia Abu Steet, Hoda Khouzam, Asmaa Yousef, Amany Ezz El-Din, Mostafa Ibrahim, Naglaa Hamdi Boutros, Dina Alfred
Version 1, données dudata date 30 mai 2021May 30th 2021