Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Manifestations scientifiques

Pour recevoir les annonces des manifestations que nous organisons, abonnez-vous à la liste de diffusion…

Subscribe to our mailing list for the announcements of our events …

[Manifestations de l'Ifao] :

<< précédente toutes les manifestations suivante >>

Conférence

Le mercredi 7 mars 2012 à 18h00, IFAO géolocalisation IFAO

Quel est l’univers végétal des populations passées? L’apport de l’archéobotanique à la compréhension des sociétés du sud du Proche-Orient aux périodes antique et tardo-antique.

Dr. Charlène Bouchaud (Univ. Paris 1, UMR 7041 – ArScAn)

L’archéobotanique est une science archéologique qui s’appuie sur l’étude des vestiges de plantes. Cette discipline contribue à améliorer notre connaissance du passé en développant un aspect précis : les relations entre l’homme et le monde végétal. Cette discipline, dont les balbutiements remontent au XIXe siècle, est le produit d’une rencontre entre deux « géants » scientifiques, les sciences humaines d’un côté, les sciences de la vie de l’autre. Les perspectives de recherche développées en son sein soulignent son statut hybride et s’orientent selon deux problématiques : la définition de l’économie végétale (acquisition et utilisation des végétaux) des sociétés passées et la reconstitution des paysages végétaux dans lesquels évoluent ces sociétés.

Longtemps centrées sur les périodes néolithiques et les débuts de l’agriculture, les recherches archéobotaniques font désormais partie des programmes de recherche des périodes historiques, offrant une vision complémentaire à celle qui est apportée par les sources textuelles. Plusieurs exemples émanant de la sphère proche-orientale (Syrie du Sud, Jordanie et nord-ouest de l’Arabie Saoudite) seront évoqués, illustrant ainsi de récentes découvertes concernant les formes d’agriculture à l’époque nabatéenne (IVe s. av. J.-C. – début du IIe s. ap. J.-C.), l’utilisation des plantes en domaine funéraire, ou bien encore la gestion du combustible dans plusieurs bains tardo-antiques.