Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Manifestations scientifiques

Pour recevoir les annonces des manifestations que nous organisons, abonnez-vous à la liste de diffusion…

Subscribe to our mailing list for the announcements of our events …

[Manifestations de l'Ifao] :

<< précédente toutes les manifestations suivante >>

Atelier de lexicographie

Le dimanche 28 janvier 2007 à 17h00, IFAO géolocalisation IFAO

L’apport de la documentation d’Égypte à la connaissance du vocabulaire grec technique

Jean-Luc FOURNET (Ephe IVe section)

On sait, depuis plus d’un siècle et demi que la papyrologie s’est développée comme une science indépendante, tout le parti qu’on peut tirer de cette abondante documentation (plus de 50 000 documents grecs publiés sans compter les inscriptions). D’ailleurs, les lexicographes l’ont vite compris qui ont fait dans leurs travaux une place de plus en plus grande aux papyrus. Pourtant, encore aujourd’hui, cette langue des papyrus n’est pas toujours appréciée à sa juste valeur. Elle est taxée de « grec d’Égypte », façon de la mettre à part au nom d’un préjugé fréquent selon lequel l’Égypte est un monde différent dont la documentation livre des informations qui ne sont pas généralisables au reste du monde classique méditerranéen. Ce « grec d’Égypte » n’est pourtant en aucune manière une langue à part et il suivra jusqu’à la fin de l’héllénisme en Égypte (VIIIe s. apr.) les évolutions du grec pratiqué dans le reste du bassin méditerranéen oriental. On y trouve cependant de nombreux mots qui ne se rencontrent pas ailleurs, notamment dans le champ de la langue technique : mots du fonds commun grec attestés seulement par les papyrus; mots ou sens nouveaux propres au grec d’Égypte, explicables par l’égyptien ou, bien plus souvent, par des réalités égyptiennes ou des particularismes régionaux. On illustrera ces nouveautés lexicales, en insistant sur quelques cas nouvellement mis en lumière, propres au grec technique, notamment dans le domaine des noms de métiers ou technonymes.