Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Manifestations scientifiques

Pour recevoir les annonces des manifestations que nous organisons, abonnez-vous à la liste de diffusion…

Subscribe to our mailing list for the announcements of our events …

[Manifestations de l'Ifao] :

<< précédente toutes les manifestations suivante >>

Atelier de lexicographie

Le dimanche 5 novembre 2006 à 17h00, IFAO géolocalisation IFAO

Le dieu et ses jambes ou deux titres sacerdotaux rares du premier millénaire

Frédéric Payraudeau

ATELIER DE LEXICOGRAPHIE ÉGYPTIENNE ANCIENNE 2006-2007 :

lexiques des realia, réalités religieuses

Il s’agissait lors de cette séance d’exposer les éléments qui amènent à distinguer le titre écrit à l’aide de l’emblème divin suivi d’une jambe de celui écrit avce le même groupe mais avec deux jambes. Le premier est constitué d‘un terme d’abord lu wʿrtw et qui a été corrigé justement en ȝṯw par Posener. Il appartient en fait à la famille de mot ȝṯ, comme ȝṯit, « la nourrice » ou ȝṯ, « le lit d’accouchement ». Le terme de ȝṯw désigne en fait des formateurs, éducateurs et encadrants civils ou militaires de l’Ancien Empire jusqu’à l’époque gréco-romaine. Le titre sacerdotal dérivé, ȝṯw-nṯr, n‘est lui attesté uniquement entre la 22ème et le début de la 26ème dynasties rattache ses porteurs aux cultes des dieux-enfants Harpocrate et Khonsou.

Le titre écrit avec les deux jambes doit quant à lui être lu rdwy-nṯr comme l‘indique une graphie phonétique sur une statue de l’époque ptolémaïque. Ce titre n‘est attesté que de la 30ème dynastie jusqu‘à la moitié de l‘époque ptolémaïque. Traduit « jambes du dieu », il est sans doute en lien avec le portage de la barque sacrée. Cette impression est confirmée par l‘usage sur les représentations de certains d‘entre eux de l‘étole caractéristiques des porteurs de barque.