Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


17214

Ports fluviaux

Ports fluviaux de l’Égypte ancienne

KU Leuven
Netherlands-Flemish Institute Cairo
Österreichisches Archaäologisches Institut, Zweigstelle Kairo
Université Paris IV-Sorbonne

Österreichisches Archaäologisches Institut, Zweigstelle Kairo.
KU Leuven + Netherlands-Flemish Institute Cairo.

Marine Yoyotte
Irène Forstner Müller
Willems Harco

- Mohamed ABD EL-MAGUID (MoA).
- Pascal ARNAUD (UNiversité Lyon 2).
- Katherine BLOUIN (University of Toronto).
- Marie-Françoise BOUSSAC (Université Paris I, ARSCAN).
- Judith BUNBURY (University of Cambridge).
- John COOPER (Exceter University).
- Irene FORSTNER-MÜLLER (ÖAI)/
- Martine Francis-ALLOUCHE (Collège de France).
- Pedro GONCALVEZ (University of Cambridge).
- Angus GRAHAM (Uppsala Universitet).
- Nicolas GRIMAL (Collège de France).
- Tomasz HERBICH (IAEPAN).
- David JEFFREYS (UCL London).
- Mark LEHNER (AERA).
- Nicolas MICHEL (Université Aix-Marseille).
- Wolfgang MÜLLER (Schweizerisches Institut, Kairo).
- Laure PANTALACCI (Université Lyon 2).
- Jan PEETERS (Utrecht University).
- Robin SEIGNOBOS (Ifao).
- Pierre TALLET (Paris IV-Sorbonne).
- Ross THOMAS (British Museum)
- Willem TOONEN (Abaerystwyth University).
- Cornelius VON PILGRIM (Schweizerisches Institut, Kairo).
- Harco WILLEMS (KU Leuven).
- Penelope WILSON (Durham University).
- Marine YOYOTTE (Ifao).

Ce projet vise, en se reposant sur l’examen des données archéologiques et textuelles, à reconstruire le lien entre le port et le paysage dans lequel il s’intègre, les facteurs et les stratégies d’implantations de ces aménagements portuaires en Égypte ancienne.
Malgré l’importance cruciale du Nil pour la civilisation égyptienne, le réseau des ports fluviaux égyptiens n’a jamais fait l’objet d’une étude spécifique. Une synthèse axée sur les espaces fluvio-portuaires égyptiens permettrait de poser les premiers jalons d’une étude globale. Il s’agirait d’analyser les caractéristiques de ces ports fluviaux, leurs fonctions et leur intégration dans le réseau des voies navigables égyptiennes. Pour ce faire, plusieurs cas d’études sont pris en considération, la plupart des spécialistes participant à ce programme étant responsables de chantiers. L’ensemble de ces données devrait permettre de dégager le rôle majeur de ces ports qui constituaient des étapes entre routes fluviales, terrestres et maritimes.
Ce groupe de travail réunit les spécialistes travaillant sur les ports fluviaux égyptiens, le Nil et ses canaux. L’objectif est d’intégrer et de regrouper l’ensemble des informations existantes sur le paysage fluviatile égyptien. Afin d’avoir une vue d’ensemble de ces questions, nous souhaitons donc couvrir toutes les régions de l’Égypte, ainsi que toutes les périodes, c’est pourquoi nous avons également associé à ce projet des chercheurs travaillant sur les époques médiévale et ottomane.

Atelier
Du 17 septembre 2018 au 18 septembre 2018
Egyptian Riverine Harbour