Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.
1 notices, page 1 : 1

pdf
BIFAO109_art_13.pdf (0.74 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 109
2009 IFAO
, 41 p., gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Les fouilles de Georges Legrain dans la Cachette de Karnak (1903-1907). Nouvelles données sur la chronologie des découvertes et le destin des objets.

Les fouilles de Georges Legrain dans la Cachette de Karnak (1903-1907) Nouvelles données sur la chronologie des découvertes et le destin des objets

Fouillée par Georges Legrain entre 1903 et 1907, la Cachette de Karnak a livré un très grand nombre d’objets, les plus connus étant les centaines de statues en pierre. Pourtant, plus d’un siècle après, de nombreuses questions restent posées tant sur le déroulement des fouilles elles-mêmes et leurs résultats précis que sur le destin post-fouille des objets découverts. La présente étude a pour but d’éclaircir certains points particuliers de cette histoire complexe. Nous avons tenté, en un premier temps, de dresser un tableau aussi clair que possible de la question des numéros de fouilles attribués par Legrain lui-même, les « numéros K » et, ainsi, de mieux comprendre le déroulement chronologique des fouilles. Dans un second temps, nous avons cherché à mieux cerner le devenir des objets en nous attachant en particulier au cas du Musée égyptien du Caire. En étudiant les registres de ce musée, on a pu reconstituer un peu de l’histoire de certains des objets de la Cachette et en identifier qui n’avaient pas été reconnus comme tels.

Mots-clefs : Karnak – Cachette – Georges Legrain – historiographie – numéros K – archives – Musée égyptien du Caire.

***

Excavated between 1903 and 1907 by Georges Legrain, the Karnak Cachette has provided a large amount of objects, among which are the hundreds of well known stone statues. However, more than a century later, many questions are still left hanging. Two important issues that should be addressed deal with the history and results of these excavations and the fate of these objects after their discovery. The current research is an attempt to shed light on some particular points of this complex history. Firstly, we have attempted to clarify the question of excavation numbers in order to have a better understanding of the chronology of the excavation. These numbers were given by Legrain himself and are known as “K Numbers.” Secondly, as a case study, we have tried to better understand what has subsequently happened to these finds within the Egyptian Museum in Cairo. Scrutinizing the museum registers, the author has been able to reconstruct part of the history of some of the Cachette objects and has managed to identify other objects that had previously lost their provenance to the Cachette.

Keywords:  Karnak – Cachette – Georges Legrain – historiography – K numbers – archives – Egyptian Museum of Cairo.
1 notices, page 1 : 1

Nouveautés