Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.
1 notices, page 1 : 1

pdf
BIFAO115_art_10.pdf (2.9 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 115
2015
34 p., 10 € (143 EGP)

LIPPERT (Sandra)
Varia demotica d’Hermonthis

Édition – avec photographies et fac-similés – d’une vingtaine de graffites démotiques du site d’Ermant. Ils proviennent principalement des blocs du temple du Nouvel Empire remployés dans les fondations du temple de l’époque gréco-romaine, mais aussi de deux gargouilles du nouveau temple ainsi que du pylône de l’époque Ramesside qui était resté en place lors de la reconstruction du temple. Les graffites incluent généralement un proscynème devant Montou (ou Montou-Rê) qui peut être qualifié de « seigneur ­d’Hermonthis » et sont une fois associés à Rê-Horakhty. Les deux inscriptions des gargouilles sont datées de début de l’époque romaine. Les inscriptions contiennent une vingtaine d’anthroponymes masculins, rassemblés dans un tableau à la fin de l’article, dont les éléments théophores correspondent naturellement aux divinités principales du site – Montou, Osiris-Boukhis, Har-Prê et vraisemblablement Rattaouy –, mais certains font aussi mention de Thoth, d’un faucon sacré (une fois explicitement en lien avec Horus), et peut-être de Ptah.

Mots-clés : Ermant – époque ptolémaïque – époque romaine – blocs remployés – gargouilles – graffites démotiques – proscynèmes – formule de menace – Montou – Rê-Horakhty – Rattaouy – Har-Prê – prêtre-ḥnk.

Edition—with photographs and facsimile drawings—of about 20 demotic graffiti from the site of Armant. They come mainly from blocks of the New Kingdom temple reused in the foundations of the Graeco-Roman temple, some also from two gargoyles of the new temple and the Ramesside pylon that was left in place during the reconstruction of the temple. The graffiti usually contained a proscynema before Montu (or Montu-Re) who can be qualified as “lord of Hermonthis” and is once associated with Re-Horakhty. The two inscriptions on the gargoyles are dated to the early Roman period. The inscriptions contain about twenty male personal names, compiled in a table at the end of the article; their theophorous elements mention, unsurprisingly, the main divinities of Armant – Montu, Osiris-Bukhis, Har-Pre, and probably also Rattawy, but also Thoth, a sacred falcon (once explicitly connected to Horus), and possibly Ptah.

Keywords: Armant – Ptolemaic period – Roman period – reused blocs – gargoyles – demotic graffiti – proscynemata – threat formula – Montu – Re-Horakhty – Rattawy – Hor-Pre – ḥnk-priest.
1 notices, page 1 : 1

Nouveautés