Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.
1 notices, page 1 : 1

pdf
BIFAO112_art_19.pdf (1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 26 p., 10 (143 EGP)

Élevage et consommation de viande à Balat (oasis de Dakhla). Fin de l’Ancien Empire-Première Période intermédiaire.

Cette étude sur la consommation de viande à Balat, dans l’oasis de Dakhla, à la fin du IIIe millénaire avant notre ère repose sur une approche originale : la confrontation directe des données de l’étude ­archéo-zoologique avec celles des textes documentaires provenant d’un seul et même site, la résidence des gouverneurs de l’oasis. Elle confirme que la viande de bovinés, particulièrement bien attestée dans les deux catégories de sources, était de consommation relativement courante, et ce probablement dans toutes les catégories sociales. L’étude croisée permet de suivre toute la chaîne de la production animale. Si l’étude des ossements animaux révèle certaines pratiques d’élevage, l’analyse des textes d’archives la complète par des indications sur la boucherie et la distribution/consommation de la viande. En l’absence de parallèles pertinents, il reste néanmoins difficile de déterminer si les pratiques identifiées sont marquées par la situation particulière de l’oasis, ou si elles reflètent des comportements courants dans les provinces égyptiennes au dernier quart du IIIe millénaire.

Mots-clés : Ancien Empire – Première Période intermédiaire – alimentation – élevage – bovinés – consommation de viande – statut social.

This paper addresses the topic of meat consumption in Balat, Dakhla oasis, at the end of the 3 rd millennium BCE. Its methodology consists in cross-checking the data from archaeozoological analysis with documentary texts from the same site, i.e. the palace of the governors. Both approaches confirm that bovine meat was available in rather lavish quantities, and probably regardless of social classes. Both sets of data usefully complement each other; animal bones bring information about cattle-breeding, and textual data are mostly concerned with butchery and meat distribution/consumption patterns. For lack of relevant parallels from other Egyptian contemporary sites, it cannot be ascertained whether the patterns described are peculiar to the oasis milieu, or if they reflect the standard situation in the whole of Egypt at the turn of the 3 rd millennium.

Keywords: Old kingdom – First Intermediate Period – Diet – Cattle-breeding – Bovids – meat Consumption – social Status.
1 notices, page 1 : 1

Nouveautés