Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.
1 notices, page 1 : 1

pdf
BIFAO111_art_20.pdf (0.51 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 111
2011 IFAO
, 9 p., gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Une mystérieuse route sud-orientale sous le règne de Ramsès III.

La récente découverte, annoncée par la Commission saoudienne pour le tourisme et les antiquités, d’une inscription rupestre de Ramsès III près de l’oasis de Tayma, en Arabie Saoudite, éclaire d’un jour nouveau le développement des routes d’échanges au début de la XXe dynastie. Ce marquage – deux cartouches du roi accompagnés d’une épithète – est similaire à deux autres inscriptions de ce roi repérées dans le Sinaï et le Sud-Neguev. Ce sont autant de jalons d’une route qui passait également par le poste-frontière de Tjékou (Tell ar-Retabah), où Ramsès III fit réaliser d’importants travaux d’agrandissement. L’ensemble de ces données confirme l’image qui se dessinait déjà dans P.Harris I : celle d’un regain considérable des activités d’échanges sur les routes sud-orientales sous le règne de ce roi. On ignorait cependant, jusqu’à la découverte de l’inscription de Tayma, que les Égyptiens s’étaient aventurés aussi loin de leurs bases. Peut-être faut-il y voir une tentative précoce d’adaptation aux changements dans la configuration régionale des échanges qui débutent alors.

Mots-clés : échanges – Sinaï – péninsule Arabe – frontières – Ramsès III – inscriptions rupestres.

The recent discovery by the Saudi Commission for Tourism and Antiquities of a rock inscription belonging to Ramesses III near the oasis of Tayma in Saudi Arabia, sheds new light on the development of trade routes at the beginning of the 20 th Dynasty. These markings consist of two cartouches depicting the king accompanied by an epithet. It is similar to two other inscriptions of Ramesses III found in the Sinaï and South-Neguev. These inscriptions were landmarks placed on a road that also went through the border-post of Tjeku (Tell el-Retabah), where Ramesses III undertook extensive building works. The complete set of data confirms what is already understood from P.Harris I, namely that there was a significant renewal of trade activities on the south-oriental roads during the reign of Ramesses III. However, until the discovery of the Tayma inscription, the acknowledgement that the Egyptians ventured so far, tended to be ignored. This activity is perhaps to be considered as an early endeavour by the Egyptians to adapt themselves to changes in regional trade configuration, which began during this period.

Keywords: trade routes – Sinai – Arabian Peninsula – borders – Ramesses III – rock inscriptions.
1 notices, page 1 : 1

Nouveautés