Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.
1 notices, page 1 : 1

pdf
BIFAO108_art_09.pdf (15.42 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 108
2008 IFAO
, 25 p., gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Un ermitage des Kellia, le kôm 4. Contribution à l’étude de la vie matérielle des moines.

Quatre des 613 kôms faisant partie de l’agglomération de Quṣūr-al-Rubaʿiyyat, un secteur du site monastique des Kellia dans le désert Occidental, ont été fouillés par l’Ifao durant l’automne 1966. L’ermitage 4, objet du présent article, est un édifice de taille moyenne, localisé aux confins nord-est de l’agglomération. Il comprend les quartiers d’habitation du moine et de son disciple, construits en brique crue et protégés de l’extérieur par un mur d’enceinte. Il est plus tard réorganisé pour inclure une nouvelle pièce destinée à un troisième occupant. Son plan est très proche de celui des ermitages voisins. Les quartiers d’habitation du moine et de son disciple, divisés en deux appartements séparés, occupent approximativement un tiers de l’espace à l’intérieur de l’enceinte. Certaines pièces, tels l’oratoire, caractérisé par une niche de prière dans le mur est, ou les greniers étaient à usage exclusif de l’un ou de l’autre, tandis que d’autres installations, tels le four à pain, le puits et les latrines dans la cour étaient communes.

La vie de l’ermite n’était pas uniquement vouée à la contemplation. Trois des salles de l’ermitage étaient en relation avec des activités non identifiées de tissage. En liaison avec le four à pain a été reconnue une couveuse artificielle. De telles activités devaient être une source de revenus pour les moines. La durée d’occupation de l’ermitage 4, probablement construit au viie siècle, ne paraît pas avoir excédé une génération. Une des pièces abritait une sépulture, probablement celle du moine ayant habité l’ermitage, lequel dut être par la suite abandonné.

Mots-clés : Kellia – ermitage – oratoire – grenier – four à pain – tissage – couveuse artificielle.

***

Among the 613 koms included in the agglomeration of the Quṣūr-al-Rubaʿiyyat, a part of the monastic site of Kellia lying in the desert to the west of the Delta, four were excavated by the French Institute of Archaeology in autumn 1966. Hermitage Number 4, the object of this article, was a medium sized edifice situated on the north west outskirts of the agglomeration. It consisted of living quarters for one monk together with his acolyte built from mud brick and isolated from the exterior world by a solid enclosure wall. Later, the structure was reorganized to include room for a third person. In plan, it was very similar to the majority of its neighbouring hermitages. The living quarters of the monk and his acolyte divided into two separate « apartments », taking up approximately a third of the space surrounded by the enclosure wall. Certain rooms in each apartment such as the oratory, characterized by a prayer niche in its eastern wall and the granaries of which there were always two, were intended for the exclusive use of one or other of the two inhabitants. Other structures such as the bread oven, a well and the latrines, all situated in the courtyard, were intended for the communal use.

The hermit’s life was not solely contemplative. Three of the rooms in the hermitage revealed the presence of installations connected with unspecified weaving activities. Attached to the bread oven was found a platform for the artificial hatching of eggs. Such activities may have provided the monks with a small income. Hermitage 4, thought to have been built during the 7th century, seems to have been occupied for not more than a generation. An individual, possibly the monk who had inhabited the hermitage, was found buried in one of the rooms. Subsequently the hermitage was probably abandoned.

Keywords : Kellia – hermitage – oratory – granary – bread oven – weaving – artificial hatching of eggs.
1 notices, page 1 : 1

Nouveautés