Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.

Fichiers à télécharger


Les articles des volumes suivants sont vendus sous forme de PDF à télécharger: Bifao et AnIsl : numéros après la barrière mobile; BiEtud: numéros 110, 120, 138, 140, 165 (gratuit), EtudUrb: 9.


2635 notices, page 18 : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 - 158 - 159 - 160 - 161 - 162 - 163 - 164 - 165 - 166 - 167 - 168 - 169 - 170 - 171 - 172 - 173 - 174 - 175 - 176 - 177 - 178 - 179 - 180 - 181 - 182 - 183 - 184 - 185 - 186 - 187 - 188 - 189 - 190 - 191 - 192 - 193 - 194 - 195 - 196 - 197 - 198 - 199 - 200 - 201 - 202 - 203 - 204 - 205 - 206 - 207 - 208 - 209 - 210 - 211 - 212 - 213 - 214 - 215 - 216 - 217 - 218 - 219 - 220 - 221 - 222 - 223 - 224 - 225 - 226 - 227 - 228 - 229 - 230 - 231 - 232 - 233 - 234 - 235 - 236 - 237 - 238 - 239 - 240 - 241 - 242 - 243 - 244 - 245 - 246 - 247 - 248 - 249 - 250 - 251 - 252 - 253 - 254 - 255 - 256 - 257 - 258 - 259 - 260 - 261 - 262 - 263 - 264

pdf
BIFAO112_art_13.pdf (1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 20 p., gratuit - free of charge
Un assemblage décoratif pour une construction théologique dans la chapelle de Méhyt à Edfou.

À Edfou, la déesse Méhyt bénéficie d’une chapelle à la décoration particulière. Les thématiques abordées dans les six tableaux du fond de la pièce présentent une bipartition verticale de la paroi : côté sud, les textes révèlent une dimension osirienne ; côté nord, les scènes ont une coloration solaire. Des jeux théologiques, mais aussi visuels, renforcent sur les deux premiers registres cette division. Au troisième registre, les épithètes des quatre déesses représentées montrent un jeu d’alternance entre ces deux thèmes qui illustre, au sommet de la paroi, la fusion entre Rê et Osiris. Ainsi, la décoration est organisée de telle sorte que la finalité théologique d’un rituel effectué dans cette chapelle apparaît visuellement sur la paroi.

Mots-clés : Edfou – Ermant – Éléphantine – Méhyt – Rê – Osiris – papyrus Salt 825 – grammaire du temple – course royale.

The goddess Mehyt has a chapel with a singular decoration in the temple of Edfu. The thematics painted on the bottom of the room present a vertical division of the wall: the texts show some osirian aspects on the south side; the scenes have a solar coloration on the north side. From the first to the second register, some theological and visual effects enhance this separation. At the top register, the epithets of the four goddesses depict a rotation play between the two themes which reveals the merging of Re and Osiris. The decoration is also organized so that the theological aim of a ritual practised in this chapel appears visually on this wall.

Keywords: Edfu – Armant – Elephantine – Mehyt – Re – Osiris – Papyrus Salt 825 – “grammaire du temple” – Royal race.
pdf
BIFAO112_art_12.pdf (0.52 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 24 p., gratuit - free of charge
Les monnaies en or aux types hiéroglyphiques nwb nfr.

Dans la numismatique égyptienne, le cas des monnaies aux types hiéroglyphiques nwb nfr est exceptionnel. Ces types uniques dans le monnayage de l’Égypte et le flou qui entoure la découverte des premiers exemplaires ont suscité un vif intérêt à la fois chez les numismates et chez les égyptologues. L’échantillonnage de 47 exemplaires réunis pour cet article (sur la centaine de monnaies découvertes) offre la possibilité de mettre cette émission singulière dans son contexte historique et économique. Taillées sur le darique (l’étalon perse) et sans doute frappées à la fin du règne de Nectanébo II, ces monnaies ne semblent pas avoir eu un fort impact économique. Les trois coins de droit et les trois coins de revers identifiés laissent imaginer une émission au volume assez faible. Quant à ces types, qu’il faut traduire par « or parfait », ils semblent plus désigner une qualité de l’or qu’une provenance ou une caractéristique physique.

Mots-clés : monnaies – or – nwb nfr – étude de coins – Nectanébo II – darique.

Within Egyptian numismatics, the coin issue with hieroglyphic types nwb nfr is exceptional. These unique types in the coinage of Egypt and the uncertainty surrounding the discovery of the first coins have generated considerable interest among both Numismatists and Egyptologists. The sample of 47 specimens gathered for this article (about a hundred coins discovered) offers the possibility to put this singular issue in its historical and economic context. Weighting a daric, the Persian standard, and probably minted in the reign of Nectanebo II, these coins had no important economic impact. The three obverse dies and the three reverse dies show that the issue was of low production volume. These types, nwb nfr “perfect gold”, seem to refer to a quality of metal rather than to a provenance or a composition.

Keywords: Coins – Gold – nwb nfr – Die study – Nectanebo II – Daric.
pdf
BIFAO112_art_11.pdf (0.43 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 8 p., gratuit - free of charge
Two Letters Exchanged between the Roman Forts of Dios and Xeron (Eastern Desert of Egypt) concerning a mulokopion.

Édition de deux lettres en grec sur ostraca (iie s. apr. J.-C.) trouvées en 2007 et 2012 lors des fouilles de Dios et de Xèron, praesidia romains qui voisinaient dans le désert Oriental en Égypte. C’est le premier exemple d’une lettre et de sa réponse parvenues chacune à leur destination. Elles concernent un outil appelé mulokopion, mot rare pour lequel un sens est proposé.

Mots-clés : ostraca grecs – correspondance – Égypte romaine – désert Oriental – praesidium – Dios – Xèron – armée romaine – mulokopion – meule.

This article presents two Greek letters written on ostraca which had been found during the excavations recently conducted in the two Roman praesidia of Dios and Xeron, in the Eastern desert of Egypt, in 2007 and 2012. They are a letter and its answer exchanged between the two praesidia in the second century AD concerning a tool called mulokopion. The two ostraca are of notably interesting as being the first examples of letter and reply found in its intended destination. The edition is supplemented by a discussion about the possible meaning of the word mulokopion.

Keywords: Greek ostraca – Correspondance – Roman Egypt – Eastern Desert – Praesidium – Dios – Xeron – Military – mulokopion – Mill.
pdf
BIFAO112_art_10.pdf (0.54 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 10 p., gratuit - free of charge
Une statuette sistrophore d’Atfih.

La statuette cube sistrophore publiée ici est l’un des rares monuments trouvés à Atfih. Elle fût découverte lors des fouilles du Conseil suprême des antiquités dans la nécropole des vaches sacrées en 1991 et conservée au magasin archéologique de ce site (inv. no 41). Les deux colonnes de texte gravées sur le pilier dorsal de la statuette commencent par la formule invocatoire adressée à Osiris-le-souverain qui réside à Atfih et s’achèvent par les titres de son dédicant, le père divin, supérieur des secrets d’Hathor maîtresse d’Atfih, prophète d’Horus-qui-est-sur-son-papyrus Padimin, fils du père divin, le prêtre processionaire Ânkhef[en]hor. D’après le style du texte, les titres, les dimensions de la statuette et le contexte archéologique, cet unique exemple de statue sistrophore d’Atfih date très probablement de la seconde moitié de la Troisième Période intermédiaire.

Mots-clés : sistrophore – Osiris-le-souverain – jt-nṯr – ḥry-sštȝ – Hathor maîtresse d’Atfih – Horus-qui-est-sur-son-papyrus – jmy-sṯȝ – Padimin – Ânkhef[en]hor – Troisième Période intermédiaire.

The sistrophorous statuette published here is among the rare monuments unearthed at Atfih. It was discovered in 1991 during the excavations of the Supreme Council of Antiquities in the necropolis of the sacred cows and is currently kept in the archaeological store of the site (inv. no. 41). The two columns of hieroglyphs on the back pillar begin with an invocation formula addressed to Osiris-the-sovereign who resides at Atfih and end with the titles of the owner, the God’s father, who is over the secrets of Hathor mistress of Atfih, prophet of Horus-who-is-upon-his-papyrus Padimin, son of the God’s father, procession priest Ankhef[en]hor. Based on the style of the text, the titles, the dimensions and the archaeological context, it is very likely that this unique example of sistrophorous statue from Atfih dates to the second half of the Third Intermediate Period.

Keywords: Sistrophorous – Osiris-the-sovereign – jt-nṯr – ḥry-sštȝ – Hathor mistress of Atfih – Horus-who-is-upon-his-papyrus – jmy-sṯȝ – Padimin – Ankhef[en]hor – Third Intermediate Period.
pdf
BIFAO112_art_09.pdf (0.9 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 18 p., gratuit - free of charge
Djekâper et Nikiou, anciennes métropoles sur le territoire de la Minūfīya.

Djekâper et Nikiou sont connues dans les textes pour être successivement les métropoles de la sepat de Nt rsj puis du nome Prosôpite, deux entités géographiques que l’on place dans le quart sud-ouest du Delta, dans les limites de l’actuelle province de Minūfīya. Cet article fait le point sur ces deux provinces anciennes et ces deux toponymes, ainsi que sur le sanctuaire Per-Hâpy, en évaluant les questions relatives à leur localisation et à leur statut. Il s’avère qu’aucune correspondance entre Djekâper et Nikiou ne peut être assurée et que si des éléments tangibles permettent de proposer une localisation de Nikiou, il n’en est rien concernant Djekâper.

Mots-clés : toponymie – géographie – Delta – nome Prosôpite – Minūfīya.

Djekaper and Nikiou are known by the texts to be successively the major cities of the pharaonic sepat of Nt rsj and then of the Prosopite nome. These two provinces are usually located inside the limits of the actual province of Minūfīya, south-west of the Delta. This article focuses on these two provinces and two place-names, as well as the sanctuary Per-Hapy, assessing issues related to their location and status. No ­connection between Djekaper and Nikiou can be assured and if substantiel elements can indicate the location to Nikiou, nothing is reliable about Djekaper.

Keywords: Toponymy – Geography – Delta – Prosopite nome – Minūfīya.
pdf
BIFAO112_art_08.pdf (0.38 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 10 p., gratuit - free of charge
Trois papyrus du monastère de Baouît.

Les fouilles du musée du Louvre et de l’Ifao sur le site de Baouît ont permis de mettre au jour en 2007 des dizaines de fragments de papyrus dans un ermitage de la partie nord du monastère. Je propose ici l’édition de trois papyrus, coptes et grec, bien conservés : un contrat relatif à des terrains, apparemment signé par les plus hauts responsables du monastère (viiie siècle), un reçu de taxe grec (milieu du viiie siècle) et une liste d’objets (viie siècle).

Mots-clés : Baouît – papyrus – copte – grec.

During the excavations undertaken by the Musée du Louvre and the Ifao on the site of Bawit in 2007, dozens of papyrus fragments have been found in an hermitage of the northern part of the monastery. I submit here the edition of two Coptic and one Greek papyri, all well-preserved: a contract relating to landholdings, apparently signed by the highest authorities of the monastery (8 th cent.), a Greek tax-receipt (mid 8 th cent.), and a list of objects (7 th cent.).

Keywords: Bawit – Papyri – Coptic – Greek.
pdf
BIFAO112_art_07.pdf (0.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 4 p., gratuit - free of charge
« Quand Hèroïs aura accouché… » ἐάν = ὅταν dans l’expression de l’éventuel.

Les papyrologues sont rarement conscients du fait que, dans la koinè, la conjonction ἐάν (« si ») doit être parfois traduite « quand ». Ce glissement sémantique, qu’on rencontre principalement dans les lettres privées, est propre à la langue familière et découle de la crainte superstitieuse d’irriter les dieux si l’on se montre trop sûr de l’avenir.

Mots-clés : ἐάν – papyrologie – lettre.

Few papyrologists know that, in the koine, the conjunction ἐάν (“if”) must sometimes be translated “when”. This semantic shift, mainly found in private letters, is colloquial and originates in a superstitious fear of angering the gods of being too confident about future.

Keywords: ἐάν – Papyrology – Letter.
pdf
BIFAO112_art_06.pdf (1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 20 p., gratuit - free of charge
Studies in Egyptian Lexicography III : CG 20506 and the Word for “Bed Canopy”.

Plus d’une vingtaine de scènes de baldaquins et de lits faits sous des baldaquins fournissent amplement la preuve qu’ils constituaient un élément fréquent de l’ameublement des ménages à l’Ancien Empire, du moins dans les foyers des classes moyenne et supérieure. Le lit à baldaquin le mieux préservé qui nous soit parvenu est celui de la reine Hétéphéres Ire, conservé aujourd’hui au Musée égyptien du Caire. Des parties de deux autres baldaquins plus anciens sont également connues. Le terme ẖn est utilisé pour désigner un lit à baldaquin, mais aussi une cabine de bateau, ou encore une tente de campagne. Or tous ces artefacts ont en commun d’être constitués d’un ensemble de colonnes dont les chapiteaux prennent la forme de bourgeon de papyrus.

Mots-clés : tente de campagne – baldaquin – CG 20506 – Hirkouf – Enseignement adressé à Kagemni – Nehri Ier – colonne à chapiteau papyriforme fermé – Pépi II – Plaisirs de la pêche et de la chasse – cabine de bateau.

More than twenty scenes of canopies and of bed making under canopies provide ample evidence that they were a regular component of household furnishings in the Old Kingdom, at least in upper and middle class homes. The best perserved bed canopy is from Queen Hetepheres Ist in the Cairo Egyptian Museum. Parts of two earlier canopies are also known. The word ẖn is used for bed canopy, but also as ship’s cabin, or campaign tent. All these artifacts have in common a framework of papyrus bud columns.

Keywords: Campaign tent – Canopy – CG 20506 – Harkhuf – Instruction Addressed to Kagemni – Nehri Ist – Papyrus-bud column – Pepy II – Pleasures of Fishing and Fowling – Ship’s cabin.
pdf
BIFAO112_art_05.pdf (2.8 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 20 p., gratuit - free of charge
Les grands monuments égyptiens et nubiens du début de la XVIIIe dynastie sur le site de Doukki Gel (Kerma).

 Après une étude de la ville antique de Kerma, les vestiges d’une seconde agglomération nubienne sont apparus sur le site de Doukki Gel, à 1 km au nord. Des temples et des palais caractérisent un centre cérémoniel nubien. Durant le règne de Thoutmosis Ier, l’établissement d’un menenou change l’aspect de l’ensemble construit mis à part les temples primitifs qui sont préservés. L’opposition des monuments du royaume de Kerma et ceux réalisés par les Égyptiens est impressionnante. Elle permet d’observer une architecture africaine de plans circulaires ou ovales encore inconnue, faisant face aux grands bâtiments pharaoniques quadrangulaires.

Mots-clés : temples et palais nubiens – le menenou de Thoutmosis Ier – Doukki Gel – Kerma.

 

After excavating of the ancient city of Kerma, a second largest Nubian city remains appeared on the site of Dukki Gel, 1 km to the north. Temples and palaces are the characteristics of a Nubian ceremonial center. During the reign of Thutmose 1 st, the establishment of a menenu changes the appearance of the whole building apart from primitive temples that are preserved. The difference between the kingdom of Kerma monuments and those made by the Egyptians is impressive. It allows to perceive a new type of African architecture (circular or oval plans), facing the great pharaonic quadrangular buildings.

Keywords: Nubian temples and palaces – menenu of Thutmose 1 st – Dukki Gel – Kerma.
pdf
BIFAO112_art_04.pdf (1.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 38 p., gratuit - free of charge
An Unpublished Granite Statue of Diskophoros Ephébos in Cairo.

 Publication d’une statue représentant un éphèbe diskophoros sur le chemin du gymnase ou palestre. Ce type de statue ne semble pas attesté auparavant dans l’art hellénique. Des rapprochements ont été faits avec la représentation de Daochos I et les statues « très discutées » des Tralleis Boy. Il est possible que cette iconographie ait été créée à Alexandrie vers la fin du iiie siècle av. J.-C. Le style, le traitement de surface et la finition de la statue suggèrent qu’il s’agit peut-être d’une copie ou d’une production plus tardive du modèle Alexandrin au début du ier siècle av. J.-C. Pour la première fois, est représenté en statuaire ce qui est décrit dans les papyrus et les inscriptions concernant le gymnase et l’ephebeia en Égypte ptolémaïque et Romaine. L’utilisation du granit rose témoigne de l’habilité des sculpteurs alexandrins et des copistes dans le travail des pierres dures, qui était à la mode depuis le début du iiie siècle av. J.-C.

Mots-clés : athlètes grecs – éphèbe – Diskophoros – gymnase – palestre – chlamide – Égypte gréco-romaine – art alexandrin – art ptolémaïque.

 

Publication of a statue depicting ephebe diskophoros on his way to the gymnasium or palaistra. This type has not been attested yet in Hellenistic art, but similarities have been done with the statue of Daochos I and the much-debated Tralleis Boy statues. This type perhaps was created in Alexandria by late 3 rd century BC. The style, surface treatment and finishing of the statue suggest that perhaps it was a copy or a successive edition of the Alexandrian model in the first century BC. For the first time a statue illustrates the descriptions in the papyri and in the inscriptions about gymnasia and ephebeia in Ptolemaic and Roman Egypt. The material, red granite shows the ability of Alexandrian sculptors and copyists to work hard stones, which was familiar since early 3 rd century BC.

Keywords: Greek athletes – Ephebe – Diskophoros – Gymnasium – Palaistra – Chlamys – Greco-Roman Egypt – Alexandrian art – Ptolemaic art.
2635 notices, page 18 : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 - 158 - 159 - 160 - 161 - 162 - 163 - 164 - 165 - 166 - 167 - 168 - 169 - 170 - 171 - 172 - 173 - 174 - 175 - 176 - 177 - 178 - 179 - 180 - 181 - 182 - 183 - 184 - 185 - 186 - 187 - 188 - 189 - 190 - 191 - 192 - 193 - 194 - 195 - 196 - 197 - 198 - 199 - 200 - 201 - 202 - 203 - 204 - 205 - 206 - 207 - 208 - 209 - 210 - 211 - 212 - 213 - 214 - 215 - 216 - 217 - 218 - 219 - 220 - 221 - 222 - 223 - 224 - 225 - 226 - 227 - 228 - 229 - 230 - 231 - 232 - 233 - 234 - 235 - 236 - 237 - 238 - 239 - 240 - 241 - 242 - 243 - 244 - 245 - 246 - 247 - 248 - 249 - 250 - 251 - 252 - 253 - 254 - 255 - 256 - 257 - 258 - 259 - 260 - 261 - 262 - 263 - 264

Nouveautés