Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Les achats en ligne sont suspendus. Retour le 02 septembre 2018. Cependant vous pouvez acheter des fichiers à télécharger. J'ai un code promotionnel.

On line orders are suspended. Back on September 2nd 2018. However you still may buy and download files. I have a promotional code.

extrait du catalogue (recherche de “9782724707229”)


Vignette
IF1167, ISBN 9782724707229
2018 IFAO
Collection: FIFAO 77
2 vol., 648 p., 89 (1618 EGP)
• Lire le sommaire
Céramiques des murailles du Caire (fin Xe - début XVIe siècle)

Les fouilles archéologiques entreprises par la fondation Aga Khan et l’Institut français d’archéologie orientale entre 2000 et 2009, le long de la muraille médiévale du Caire, ont révélé la présence d’un précédent rempart, bâti en briques crues, dont l’existence n’était jusqu’alors signalée que par les sources écrites. Outre le dégagement de cette enceinte, les fouilles ont permis d’exhumer des bâtiments funéraires fatimides, des structures artisanales ayyoubides, ainsi que des habitats et ateliers d’artisans mamelouks.

La mise au jour de ces vestiges s’accompagne de la découverte de nombreux fragments de céramiques des époques fatimide, ayyoubide et mamelouke, en partie datés par l’analyse stratigraphique des contextes archéologiques. L’étude du matériel présenté dans ce volume permet de retracer sur plus de cinq siècles l’évolution d’un répertoire morphologique jusqu’ici peu connu. Il en ressort une grande diversité de formes et de productions glaçurées, ainsi que des spécificités propres à chacune des trois périodes chronologiques. L’ étude apporte aussi un éclairage sur la vie quotidienne et sur le contexte socio-économique d’un quartier de la capitale aux époques considérées.

————◆————

The archaeological excavations undertaken by Aga Khan Cultural Services and the French Institute of Oriental Archeology in Cairo between 2000 and 2009 along the Ayyubid walls of Cairo, revealed an earlier mud brick rampart which, until then, had only previously been spoken of in written sources. Moreover, these excavations revealed Fatimid tombs, Ayyubid artisan structures, as well as houses and workshops from the Mamluk era.

A large quantity of pottery sherds from the Fatimid, Ayyubid and Mamluk eras were also discovered and dated thanks to the stratigraphic analysis of the site. The study of the material presented in this volume shows the chronological development of the shapes of common and glazed wares over more than five centuries. It also reveals a great diversity of forms and glazing techniques as well as specific aspects of each of the periods presented. Lastly, it helps shed light on the daily life and socio-economic context of this district of the capital during the relevant periods.