voir cette page dans votre navigateur - see this page in your browser
Institut Français
d’archéologie orientale — Le Caire

Lettre d’information de l’Ifao

Mai 2016

Marcelle Desdames
Marcelle Desdames

Bonjour,

Marcelle Hamamdjian avait seize ans lorsqu’elle est entrée à l’Ifao, comme secrétaire de bureau et claviste mono, et c’est à l’institut qu’elle a connu Jean Desdames. Ils se sont unis en 1968. Marcelle est revenue deux fois à l’Ifao, de 1969 à 1984 comme agent de bureau et secrétaire de direction, puis à partir de 1992 comme responsable des relations avec les organismes égyptiens, poste où son fils Rémi Desdames lui a succédé en 2003. Elle nous a quitté le lundi 2 mai. Collaboratrice irremplaçable des directeurs successifs, elle a marqué l’institut, dont elle était un des piliers, par ses qualités humaines et professionnelles hors pair. L’Ifao lui rend hommage avec une profonde émotion.

Renouvellements

L’Ifao s’offre un nouveau visage avec l’ouverture, le 5 avril, d’une page facebook officielle. Il touche ainsi de manière presque instantanée un public large, varié et réactif, intéressé notamment par les annonces de postes, de conférences ou de colloques, mais aussi par la chronique savante ou souriante de l’institut et de ses diverses activités. Notre Newsletter restera, quant à elle, consacrée à un bilan des principales activités des trois derniers mois et aux annonces d’événements scientifiques ou éditoriaux pour les mois à venir.

L’institut est entré dans la préparation active de deux événements essentiels pour son avenir : le renouvellement de son quinquennal (2017-2021) et la prochaine évaluation du HCERES. Dans le cadre du futur quinquennal, un Appel à projets scientifiques sera désormais publié chaque année. Celui destiné à l’année 2017 a été diffusé à partir du 15 mars dernier auprès des chercheurs de France et des pays voisins intéressés à collaborer avec l’Ifao ; l’Appel inclut une préfiguration détaillée du Projet scientifique qui sera soumis fin juin au Conseil scientifique.

Le 23 mars, Khaled El-Enany a été nommé ministre des Antiquités en remplacement de Mamdouh Eldamaty, dont il était un des bras droits. Nous nous félicitons des nouvelles perspectives de coopération qu’ouvre sa nomination, couronnement d’une carrière brillante.

Cédric Larcher, auparavant post-doctorant au CFEETK, a pris ses fonctions de responsable des archives et collections le 1er février, et Agnès Macquin, celles de conservateur de la bibliothèque le 15 mars. Mohamed Zein, auparavant à l’Université française d’Égypte, a été nommé maquettiste à la PAO. Nous leur souhaitons à tous nos meilleurs vœux dans leurs nouvelles fonctions. Mohamed Abou el-Amayem, architecte à l’Ifao depuis 1991, a pris sa retraite le 31 janvier. Il a notamment beaucoup œuvré à la constitution de la cartothèque.

Le Cedej fait de son côté peau neuve en déménageant rue Gamal el-Din Abu el-Mahasin, à Garden City, et en proposant trois fois par mois une revue de presse, désormais thématique.

Approfondissements

Chantier de Baouit, 2016
Chantier de Baouit, 2016

L’activité scientifique a été intense. Si le chantier archéologique de Balat a dû être reporté, comme le sont tous ceux des Oasis du désert Libyque, en revanche Baouît a pu reprendre une activité normale, après une interruption de deux ans ; les chantiers de Haute-Égypte et du Delta se déroulent sans problèmes. Notons que cinq sites de l’Ifao (sur dix sites égyptiens retenus et 153 au niveau mondial) recevront en 2017 une dotation du ministère des Affaires étrangères.

Une journée d’études, organisée à l’Ifao par Claire Somaglino, a été consacrée au thème « Marges et frontières » le 3 mars. Les 30 et 31 mars le Collège de France accueillait un colloque sur le désert Oriental. Les 13 et 14 avril ont eu lieu simultanément les journées d’études « Musiques dans l’Égypte contemporaine », organisées par Séverine Gabry-Thienpont avec le soutien de l’IFE, et le workshop « Medieval Pottery in Egypt 10th-16th century AS » , co-organisé par Felix Arnold (DAIK), Sylvie Marchand et Gregory Williams (Universität Bonn). Par ailleurs, les 8 et 9 mars se sont tenues à l’IFE les Deuxièmes Rencontres égypto-européennes sur la protection du patrimoine et la lutte contre le trafic illicite des œuvres d’art, organisées par Antoine Hatzenberger (IFE).

L’éventail d’offre en activités de formation s’est encore élargi. Les stagiaires en formation professionnalisante à l’archéologie de terrain poursuivent leur stage sur des chantiers de l’Ifao. Le deuxième workshop « Practical Egyptology » organisé par Hassan Selim à destination des universités et musées du Caire et de Haute-Égypte, a eu lieu à l’Ifao le 24 mars; à la faculté de tourisme et d’hôtellerie d’Alexandrie le 28 mars, le XIIe workshop de méthodologie était organisé par Rania Merzeban, autour du thème « The Image in Ancient Egypt ». Deux nouvelles formations ont débuté ce trimestre : Magdi Guirguis, Emad Abou Ghazi et Nicolas Michel ont tenu, sur sept samedis d’affilée, la première session d’un Workshop (en arabe) sur les archives historiques, pour des étudiants égyptiens de niveau Master et doctorat ; Ruey-Lin Chang organise de son côté un atelier d’écriture en anglais, à destination de doctorants égyptiens.

Les conférences Midan Mounira, à l’IFE, dont l’Ifao est l’un des quatre partenaires, ont été inaugurées le 7 février et sont d’ores et déjà un grand succès, facilité par la traduction simultanée en arabe/français. Dans ce cadre, Pierre Tallet a été invité par l’Ifao le 10 avril à exposer les résultats de ses fouilles de Ouadi el-Jarf. Dimitri Laboury (FNRS-Université de Liège), invité pour le workshop d’Alexandrie, a donné à l’Ifao une conférence le 30 mars ; invité aux journées d’études sur la musique, Michael Frishkop a fait de même, le 13 avril. La conférence conjointe de l’ARCE et de l’Ifao a eu lieu le 13 avril avec John Shearman et Khadija Adam ; d’autres suivront au cours de l’année.

 

Trois questions à : Jean Druel

Dominicain, arabisant, et plus récemment directeur de l’Idéo : ta vie semble faite d’engagements.

Oui, c’est un comble pour quelqu’un qui aime autant la liberté. D’un côté, c’est la logique de la vie qui veut que progressivement on s’enracine dans des réalités de plus en plus particulières. D’un autre, j’essaie de cultiver une liberté de plus en plus intérieure. Aujourd’hui, alors même que je peux sembler lié de tout côté par des vœux religieux, un domaine de recherche très spécifique et l’Égypte, où se trouve notre institut, j’ai le sentiment de n’avoir jamais été aussi libre. Tous ces engagements se sont enchaînés naturellement, je n’ai rien « sacrifié » au passage mais j’ai toujours essayé de faire coïncider au mieux mes centres d’intérêts, ce que me disait mon cœur, le respect des personnes avec qui je vis et ma compréhension de Dieu.

Après le projet des 200, quelle nouvelle aventure pour l’Idéo ?

Le Projet des 200 a consisté à enrichir notre catalogue en ligne de l'histoire éditoriale des textes (éditions, traductions, réimpressions…), et de leur contexte culturel (commentaires, réfutations, analyses…), afin de faciliter une lecture contextuelle historique de ces textes. Grâce à un financement européen sur trois ans, nous avons pu traiter environ 15 % des 200 000 notices de notre catalogue. Ce travail continue, mais à un rythme moins soutenu. Notre problème principal à l’Idéo, ce sont les ressources humaines. Nous avons du mal à trouver des frères pour rejoindre notre équipe, nous avons donc toujours l’impression d’être en sous-effectif par rapport au travail qu’il y a à faire. Nous avons lancé un programme de bourses de cinq ans pour former des frères à l’arabe et à l’islamologie. Un frère indien nous a rejoint l’an dernier, quatre autres frères doivent arriver en septembre, du Sénégal, du Nigeria, du Pakistan et des États-Unis. Au terme des cinq ans, ils seront prêts à commencer des doctorats, en vue d’éventuellement rejoindre notre équipe. Il faut compter environ 6 ans pour former un dominicain, et un peu plus encore pour former un islamologue…

Que représente pour toi la publication du MIDÉO par l’Ifao ?

Depuis la fondation de l’Idéo dans les années 50, les dominicains ont travaillé et publié dans les collections de l’Ifao. Pendant de nombreuses années, quand nos effectifs se sont beaucoup réduits et que les chercheurs de l’Idéo travaillaient en Europe, ces liens de travail avec l’Ifao se sont distendus. La publication du MIDÉO par l’Ifao est une occasion de reprendre notre collaboration. Nous sommes très complémentaires je pense, nous partageons un même amour de la science et du service public (probablement pour des raisons différentes !) Notre travail en commun est passionnant et j’espère que notre collaboration pourra aller plus loin.

Manifestations

Le cycle des conférences de l’Ifao

  • Le 27 avril 2016, Conférence par Massimiliano Nuzzolo (Ifao; Czech Institute of Egyptology): Spatial Patterns of Tomb Location and Court Society in fifth Dynasty Egypt [en savoir plus]
  • Le 1er juin 2016, Conférence par Vassil Dobrev (Ifao): Discovery of two Priests’ Tombs from the Late Old Kingdom at Saqqara South, en partenariat avec l’ARCE [en savoir plus]

En partenariat avec l’Ifao

  • Le 10 avril 2016, Les conférences Midan Mounira par Pierre Tallet (Université Paris-Sorbonne - Paris IV): Le ouadi El-Jarf: un port du roi Chéops sur la mer Rouge, en partenariat avec l’IRD, IFE, CEDEJ [en savoir plus]
  • Le 15 mai 2016, Les conférences Midan Mounira par Yves Gonzalez-Quijano: Quel avenir pour les médias arabes?, en partenariat avec le CEDEJ, Institut français d'Egypte, IRD [en savoir plus]
  • Le 12 juin 2016, Les conférences Midan Mounira par Laurent Bavay: La tombe perdue d’Amenhotep. Recherches archéologiques dans la nécropole thébaine, en partenariat avec l’IFE, IRD, CEDEJ [en savoir plus]

Les médias en ont parlé

  • Le jeudi 3 mars, France 5 a diffusé le documentaire de Sylvie Deleule, Howard Carter – Pierre Lacau : l’affaire Toutankhamon, dans lequel Laurent Bavay était interviewé.
  • Anita Quiles a participé au projet de datation de la grotte Chauvet-Pont d’Arc, et ces travaux, publiés dans la prestigieuse revue PNAS, ont fait l’objet d’une large couverture médiatique, notamment sur France Inter.
Pôle éditorial

Jean Druel a évoqué ci-dessus la publication par l’Ifao du MIDEO, dont le numéro 31 vient de paraître. La revue est également mise en ligne tout prochainement, en consultation libre, sur OpenEdition. C’est la première étape d’une politique numérique amenée à prendre de l’ampleur avec, à terme, la mise en ligne des Annales islamologiques et du Bifao au moment de leur parution. Les lecteurs du MIDEO apprécieront dès cette année l’accès direct et gratuit au contenu, dans de bonnes conditions de lecture puisque la mise en page s’adapte aux différents supports de consultation : ordinateur, portable, tablette et même smartphone. Rappelons que la plateforme OpenEdition qui héberge une centaine de revues scientifiques, offre aussi des services aux chercheurs avec Calenda (qui publie des milliers d’annonces scientifiques) et Hypotheses.org, une plateforme de blogging scientifique.

Autre versant de notre politique numérique : la publication papier de La Chapelle d’Hathor II de Nathalie Beaux s’accompagne de la mise en ligne du contenu sous forme de PDF interactif. Celui-ci fournit au lecteur l’ensemble de la documentation, lui donnant la possibilité de voir les planches à plus grande échelle. Les lecteurs acquérant le volume papier disposeront d’un accès au contenu numérique par un code imprimé dans l’ouvrage. Il est aussi possible de se procurer uniquement le contenu numérique de La Chapelle d’Hathor I et de La Chapelle d’Hathor II à un prix réduit.

Le service de diffusion a inauguré avec grand succès une nouvelle formule, le déstockage d’ouvrages choisis selon un thème mensuel : les périodiques en mars, les voyageurs en avril. Suivront les temples en mai et Le Caire en juin. Ces opérations sont organisées en collaboration avec les librairies Oum el Dounia et Livres de France.

L’Ifao était présent au Salon du livre de Paris, du 17 au 20 mars 2016 : les cinq Écoles françaises à l’étranger présentaient une sélection d’ouvrages dans un espace « Archéologie et savoir » rassemblant les éditeurs d’archéologie.

Le service de diffusion a participé à deux éditions de la « Librairie éphémère » organisée par l’Institut français d’Alexandrie, qui propose une fois par mois une vente de livres francophones. Le service était aussi présent au Salon du livre d’Alexandrie du lundi 21 mars au 3 avril.

Les liens avec les autres instituts de recherche se renforcent. La librairie du palais vend désormais les publications du Cedej, ainsi que les numéros de la revue MIDEO et ceux de Nehet (revue éditée conjointement par le Centre de Recherches Égyptologiques de la Sorbonne et le Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine de l’Université libre de Bruxelles).

Avec la page « Comment publier à l’Ifao », sur le site web de l’institut, les auteurs d’ouvrages collectifs comme de monographies disposent désormais de directives et de conseils complets afin de préparer en amont le passage de leur proposition d’ouvrage devant le comité d’édition.

Récemment parus
1129
Nathalie Beaux, Janusz Karkowski, Elizabeth Majerus, Gaël Pollin
La Chapelle d’Hathor. Temple d’Hatchepsout à Deir el-Bahari. II – Façade et salles hypostyles. 1- Figures et planches


Mémoires publiés par les membres de l’Institut français d’archéologie orientale 133; 260 p.

La chapelle d’Hathor constitue l’un des trois sanctuaires divins érigés par Hatchepsout au sein de son temple funéraire de Deir el-Bahari. Au sein de ce monument, la nature féminine de la reine permet à Hatchepsout de nouer des liens uniques avec la déesse et de réaliser son destin funéraire de façon exceptionnelle : si Hatchepsout se place sous la protection divine d’Hathor, dans une perspective pharaonique traditionnelle, comme son fils Horus, le détenteur du pouvoir royal légitime, elle apparaît aussi comme la fille d’Hathor. [en savoir plus]

1125
Yūsuf Rāġib
Transmission de biens, mariage et répudiation à Uqlūl, village du Fayyoum, au Ve/XIe siècle


Cahiers des Annales islamologiques 33; 112 p.

La papyrologie arabe s’attache à publier des documents dispersés dans les collections d’Orient et d’Occident qui éclairent souvent le quotidien de simples gens oubliés des sources narratives. Revenus au jour au hasard de fouilles officielles ou clandestines, ils doivent être patiemment déchiffrés et longuement commentés. Yūsuf Rāġib, papyrologue réputé, édite, traduit et commente ici huit papiers et parchemins rédigés au cours du XIe siècle dans un village obscur du sud du Fayyoum. [en savoir plus]

1107
Yannis Gourdon, Åke Engsheden
Etudes d'onomastique égyptienne
Méthodologie et nouvelles approches

Recherches d’archéologie, de philologie et d’histoire 38; 288 p.

Les « Études d’onomastique égyptienne. Méthodologie et nouvelles approches » marquent l’existence depuis 2008 à l’Ifao d’un programme de recherche consacré aux recherches en onomastique. Cet ouvrage rassemble les articles remaniés issus de communications présentées lors de séminaires tenus en 2008 et 2009, qui témoignent de l’attention croissante portée aux études d’onomastique en égyptologie. [en savoir plus]

1115
Sylvain Dhennin, Claire Somaglino
Décrire, imaginer, construire l’espace
Toponymie égyptienne de l’Antiquité au Moyen Âge

Recherches d’archéologie, de philologie et d’histoire 39; 272 p.

Ce volume rassemble treize contributions relatives à la toponymie de l’Égypte ancienne et médiévale. Il constitue la publication des actes de deux colloques tenus à l’Ifao (2011) et à l’université de Paris-Sorbonne (2012), dans le cadre du programme de recherche « Systèmes Toponymiques » de l’Ifao. Ces travaux d’onomastique, issus d’une tradition ancienne à l’Ifao, proposent une approche renouvelée de la toponymie pour le territoire égyptien, laissant une large place aux problématiques de l’espace et du territoire. [en savoir plus]

1124
Sylvie Nony
Les variations du mouvement
Abū al-Barakāt, un physicien à Bagdad (VIe/XIIe siècle)

Recherches d’archéologie, de philologie et d’histoire 41; 320 p.

Pourquoi la pierre lancée en l’air poursuit-elle son mouvement loin de la main du lanceur ? Pourquoi ralentit-elle pour accélérer ensuite ? Ce mouvement serait-il possible dans le vide infini ? S’arrête-t-il un temps, en haut de la trajectoire ? Depuis l’Antiquité, les interprétations de ce mouvement ont suscité des discussions passionnées, et la controverse est encore vivante lorsqu’un philosophe juif, médecin du calife de Bagdad, Abū al-Barakāt (m. 1152), en renouvelle l’approche. Le présent ouvrage nous guide dans un réseau complexe de textes abordant les notions d’espace, de vide, de temps, d’infini, de continu et met en lumière les apports de la physique médiévale arabe. [en savoir plus]

1132

Mélanges de l'Institut dominicain d'études orientales 31


MIDEO 31; 320 p.

Dans ce numéro, la thématique retenue est celle des recherches actuelles sur le Coran et la pluralité des herméneutiques. Michel Cuypers signe un article où il répond à un des critiques de l’analyse rhétorique appliquée au Coran. El-Sayed Amin, enseignant à al-Azhar, propose une mise au point exégétique sur la question de la violence dans le Coran. [en savoir plus]

1127
Edward Brovarski
Some Monuments of the Old Kingdom in the Field Museum of Natural History, Chicago


Bibliothèque d’étude 166; 128 p.

Le Field Museum of Natural History, Chicago, possède une importante collection de reliefs et d’autres objets datant de l’Ancien Empire. Ceux-ci sont peu publiés et largement inconnus de la communauté égyptologique. Le présent volume se propose d’étudier les reliefs, fausses-portes, linteaux et tambours de sept tombes datées de la IVe à la VIe dynastie, provenant des sites de Giza et de Saqqâra, et conservés au musée. [en savoir plus]

Ifao Newsletter

Mai 2016

Marcelle Desdames
Marcelle Desdames

Bonjour,

Marcelle Hamamdjian was 16 years old when she joined the IFAO as an office secretary and monotype setter, and it was at the Institute that she met Jean Desdames. They married in 1968. Marcelle returned twice to the IFAO, from 1969 to 1984 as office clerk and executive secretary, and then from 1992 when she was in charge of relations with Egyptian institutions, until she was succeeded in that post in 2003 by her son Rémi Desdames. Marcelle left us on Monday 2 May. She was the irreplaceable collaborator of successive directors and a true pillar of the IFAO, on which she has left her personal mark through her exceptional qualities both human and professional. It is with a great sense of loss that the IFAO says a final farewell.

Updates

The IFAO gave itself a facelift on 5 April with the launch of an official facebook page. The Institute will now enjoy almost instant contact with a wide, varied and responsive public that is notably interested in announcements concerning employment, conferences and seminars, but also in the learned or amusing chronicles of the Institute and its different activities. Our Newsletter will continue to present a rundown of the main activities of the previous three months and will give notice of the scientific and editorial events for the months to come.

The Institute has begun to prepare for two events that are essential to its future: development of the five-year plan (2017-2021) and the next HCERES evaluation. As part of the future five-year plan, a call for scientific projects will from now on be published every year. That of 2017 was released on 15 March for researchers in France and neighbouring countries interested in collaborating with the IFAO. The call requires a detailed presentation of the project, which will be submitted to the scientific council by the end of June.

On 23 March, Khaled El-Enany was nominated Minister of Antiquities replacing Mamdouh Eldamaty, with whom he had worked closely. We welcome his nomination as the crowning of a brilliant career and as an opportunity for new avenues of cooperation.

Cédric Larcher, previously involved in post-doctoral research with CFEETK, took up his new post in charge of archives and collections on 1 February, and Agnès Macquin became curator of the library on 15 March. Mohamed Zein, previously at the French University of Egypt, has joined the publishing department as a layout designer. We wish them all the best in their new jobs. Mohamed Abou el-Amayem, architect at the IFAO since 1991, retired on 31 January. He will be especially remembered for his work in the development of the map collection.

The CEDEJ also has a new look, having moved premises to Gamal el-Din Abu el-Mahasin Street in Garden City and now offers a thematic press review three times per month.

In detail

Chantier de Baouit, 2016
Chantier de Baouit, 2016

Academic activity has been intense. While work on the archaeological site of Balat, and all others in the oases of the Libyan Desert, has been postponed, Bawit managed to resume its activities after a break of two years . Sites in Upper Egypt and the Delta are running as usual. It is worth noting that five IFAO sites (out of ten candidate sites in Egypt and 153 around the world) will receive a subsidy from the Ministry of Foreign Affairs in 2017.

A study day organised by Claire Somaglino at the IFAO on 3 March was dedicated to the theme “Margins and frontiers”. On 30 and 31 March, the Collège de France hosted a conference on the Eastern Desert. On 13 and 14 April, simultaneous study days were held, looking at “Music in contemporary Egypt”, organised by Séverine Gabry-Thienpont with the support of the IFE, and “Medieval Pottery in Egypt, 10th-16th century” jointly organised by Felix Arnold (DAIK), Sylvie Marchand and Gregory Williams (Universität Bonn). In addition, on 8 and 9 March, the IFE hosted the second Egypto-European meeting for heritage protection and the fight against illegal trafficking of works of art, organised by Antoine Hatzenberger (IFE).

The variety of training activities on offer has increased again. Interns following the career-centred training in terrain archaeology continue their course on the IFAO sites. A second workshop entitled “Practical Egyptology”, organised by Hassan Selim and designed for the universities and museums of Cairo and Upper Egypt, was held at the IFAO on 24 March. Alexandria University’s Faculty of Tourism and Hotels hosted the 12th workshop on methodology on 28 March. Organised by Rania Merzeban, the theme was “The Image in Ancient Egypt”. Two new training programmes have begun during these past three months. Magdi Guirguis, Emad Abou Ghazi and Nicolas Michel conducted a workshop in Arabic for Egyptian students at master’s and doctoral level over seven consecutive Saturdays concentrating on historical archives. Ruey-Lin Chang has run an English writing workshop designed for Egyptian PhD candidates.

The Midan Mounira lectures at the IFE, of which the IFAO is one of four partners, were inaugurated on 7 February and were an immediate success, helped by simultaneous Arabic/French translation. Within this framework, Pierre Tallet was invited by the IFAO on 10 April to present the results of his excavations at Wadi el-Jarf. Dimitri Laboury (FNRS-Université de Liège), a guest at the Alexandria workshop, gave a lecture to the IFAO on 30 March, and Michael Frishkop, attending the music study days, did likewise on 13 April. A joint ARCE/IFAO conference took place on 13 April with John Shearman and Khadija Adam. Others will follow throughout the year.

Three questions for : Jean Druel

Dominican monk, Arabist, and more recently director of the IDEO: your life appears to be full of engagements.

Yes it is rather packed for someone who likes freedom so much. On the one hand, it is the logic of life that sees one gradually pulled into more and more specific realities. On the other, I try to cultivate a more internal freedom. Today, while I may appear to be tied up on all sides by religious vows, a very specific field of research, and Egypt where our institute is based, I feel that I have never been more free. All of these engagements have followed on naturally. I have not had to “sacrifice” anything along the way, but I have always tried to match as best as possible my centres of interest, what my heart tells me, the respect for people with whom I live, and my understanding of God.

After the 200 Project, what is the new adventure for IDEO?

The 200 Project managed to enrich our on-line catalogue of the publishing history of texts (editions, translations, reprints etc.) and of their cultural context (commentaries, refutations, analyses etc.) in order to develop a historical contextual reading of these texts. Thanks to European funding over three years, we were able to process about 15% of the 200,000 entries in our catalogue. This work continues, but at a somewhat slower pace. Our main problem at IDEO is human resources. We are having trouble finding brothers to join our team and we are always under the impression that we are short-handed in face of the work there is to do. We have launched a five-year grant programme to train brothers in Arabic and Islamic Studies. An Indian brother joined us last year, and four others should arrive in September from Senegal, Nigeria, Pakistan and the US. At the end of the five years, they will be ready to begin PhDs with the eventual aim of joining our team. It takes about six years to train a Dominican and a little more again to train someone in Islamic studies….

What does the IFAO’s publication of MIDÉO mean to you ?

Since the IDEO was founded in the 1950s, Dominican brothers have worked and published in the IFAO collections. Over a number of years, when our numbers shrank and IDEO researchers were working in Europe, these work links with the IFAO became stretched thin. The publication of MIDÉO by the IFAO is an occasion to resume our collaboration. I think that we are very complementary: we share the same love of science and public service (perhaps for different reasons!) Our shared work is exciting and I hope that our collaboration will go even farther.

Events

IFAO lecture cycle

  • On April 27th 2016, Conférence by Massimiliano Nuzzolo (Ifao; Czech Institute of Egyptology): Spatial Patterns of Tomb Location and Court Society in fifth Dynasty Egypt [more]
  • On June 1st 2016, Conférence by Vassil Dobrev (Ifao): Discovery of two Priests’ Tombs from the Late Old Kingdom at Saqqara South, in partnership with ARCE [more]

In partnership with the IFAO

  • On April 10th 2016, Les conférences Midan Mounira by Pierre Tallet (Université Paris-Sorbonne - Paris IV): Le ouadi El-Jarf: un port du roi Chéops sur la mer Rouge, in partnership with IRD, IFE, CEDEJ [more]
  • On May 15th 2016, Les conférences Midan Mounira by Yves Gonzalez-Quijano: Quel avenir pour les médias arabes?, in partnership with CEDEJ, Institut français d'Egypte, IRD [more]
  • On June 12th 2016, Les conférences Midan Mounira by Laurent Bavay: La tombe perdue d’Amenhotep. Recherches archéologiques dans la nécropole thébaine, in partnership with IFE, IRD, CEDEJ [more]

Media coverage

  • Thursday 3 March, France 5 broadcast a documentary by Sylvie Deleule entitled, Howard Carter – Pierre Lacau: l’affaire Toutankhamon, in which Laurent Bavay was interviewed.
  • Anita Quiles participated in project to date Chauvet-Pont d’Arc cave, and her work, published in the prestigious revue PNAS, received wide media coverage, especially on France Inter

Publications Department

Jean Druel mentions above the publication of MIDEO by the IFAO, and No. 31 has just come out. This revue will very soon be uploaded with free access to OpenEdition. This represents the first stage in a widespread digital policy that will ultimately see online versions of Annales islamologiques and Bifao as soon as they are issued. Readers of MIDEO will enjoy direct and free access from this year, with quality reading conditions since the layout has been adapted for different supports: desktop, portable, tablet and even smartphone. We remind you that OpenEdition hosts around 100 scholarly revues and also provides researchers with Calenda, an online scientific announcement service, and hypotheses.org, an academic blogging platform.

Another side to our digital advances is represented by the hardcopy publication of La Chapelle d’Hathor II by Nathalie Beaux, which will be accompanied by an online interactive PDF version. This will provide the reader with the entire documentation and the possibility of seeing the plates on a greater scale. Readers in possession of the paper volume will have access to the digital version via a code printed inside the work. It is also possible to purchase only the digital content of La Chapelle d’Hathor I and of La Chapelle d’Hathor II at a reduced price.

The distribution service has instituted a new formula with great success: a clearance sale of works chosen according to a monthly theme (periodicals in March, voyagers in April). To come, temples in May and Cairo in June. These sales are organised in collaboration with the bookshops Oum el Dounia and Livres de France.

The IFAO attended the Paris Book Fair, 17 to 20 march 2016. The five major overseas French institutes presented a selection of works in a pavilion dubbed “Archéologie et savoir” bringing together a number of archaeological publishers.

The distribution service participated in two events of the “Librairie éphémère” organised by the Institut Français in Alexandria, which mounts a sale of French language books once a month. The service also participated in the Alexandria Book Fair from 21 March to 3 April. Links with other research institutes are strengthening. The IFAO bookshop now sells CEDEJ publications as well as the revues MIDEO and Nehet (jointly published by the Centre de Recherches Égyptologiques de la Sorbonne and the Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine of the Université libre de Bruxelles). The page “Proposing material for publication” on the Institute’s website provides authors of collective works and monographs with information and advice on how to prepare a proposed work for submission to the editorial board.

Recently published
1129
Nathalie Beaux, Janusz Karkowski, Elizabeth Majerus, Gaël Pollin
La Chapelle d’Hathor. Temple d’Hatchepsout à Deir el-Bahari. II – Façade et salles hypostyles. 1- Figures et planches


Mémoires publiés par les membres de l’Institut français d’archéologie orientale 133; 260 p.

The Hathor shrine is one of the three divine shrines erected by Hatsheput in her mortuary temple of Deir-el-Bahari. In this monument, the queen’s feminine nature allows Hatshepsut to establish a unique relationship with the goddess and to complete her funerary destiny in an exceptional manner: if Hatshepsut places herself under Hathor’s divine protection in a traditional pharaonic perspective, as her son Horus, holder of the legitimate royal power, she also appears as the daughter of Hathor. [en savoir plus]

1125
Yūsuf Rāġib
Transmission de biens, mariage et répudiation à Uqlūl, village du Fayyoum, au Ve/XIe siècle


Cahiers des Annales islamologiques 33; 112 p.

Arabic papyrology seeks to publish documents, scattered in the collections of East and West, that often illuminate the daily life of simple people forgotten by narrative sources. Brought to light by official or clandestine excavations, these documents need to be patiently deciphered and commented at length. Yūsuf Rāġib, papyrologist of renown, edits, translates and comments here eight documents on paper and parchment written in the eleventh century in an obscure village in southern Fayyoum. [en savoir plus]

1107
Yannis Gourdon, Åke Engsheden
Etudes d'onomastique égyptienne
Méthodologie et nouvelles approches

Recherches d’archéologie, de philologie et d’histoire 38; 288 p.

The “Études d’onomastique égyptienne. Méthodologie et nouvelles approches” underscores the presence of a research programme at the IFAO devoted to onomastic research since 2008. This volume contains the reworked papers from some seminars held in Cairo in 2008 and 2009, which testify to the increasing attention paid to onomastic studies in Egyptology. [en savoir plus]

1115
Sylvain Dhennin, Claire Somaglino
Décrire, imaginer, construire l’espace
Toponymie égyptienne de l’Antiquité au Moyen Âge

Recherches d’archéologie, de philologie et d’histoire 39; 272 p.

This volume gathers thirteen contributions on place names in Ancient and Medieval Egypt. It is the publication of the proceedings of two conferences, held in the Ifao (2011) and the University of Paris-Sorbonne (2012), as part of the research programme “Toponymic Systems” of the Ifao. This research on onomastics, stemming from a long tradition in the Ifao, proposes a renewed approach of toponymy, including current reflections on space and territory. [en savoir plus]

1124
Sylvie Nony
Les variations du mouvement
Abū al-Barakāt, un physicien à Bagdad (VIe/XIIe siècle)

Recherches d’archéologie, de philologie et d’histoire 41; 320 p.

Why does a stone thrown into the air keep going, even after it has left the thrower’s hand? Why does it slow down before speeding up again? Could it be thrown in a void without end? Is there a rest at the peak of its flight? Interpreting this movement has aroused impassioned debate since antiquity; the controversy was still ongoing at the time when the Jewish philosopher Abū al-Barakāt (d. 1152), physician to the Caliph of Baghdad, provided a new approach to it. [en savoir plus]

1132

Mélanges de l'Institut dominicain d'études orientales 31


MIDEO 31; 320 p.

In this issue, the chosen theme is that of the current research on the Qur’an and the plurality of hermeneutics. Michel Cuypers has written an article in which he responds to one of the critics of the rhetorical analysis applied to the Qur’an. El-Sayed Amin, professor at al-Azhar, offers an exegetical review regarding violence in the Qur’an. [en savoir plus]

1127
Edward Brovarski
Some Monuments of the Old Kingdom in the Field Museum of Natural History, Chicago


Bibliothèque d’étude 166; 128 p.

The Field Museum of Natural History, Chicago, possesses a substantial collection of reliefs and other objects of Old Kingdom date. These are little published and largely unknown to the Egyptological community. The present volume incoporates the reliefs, false doors, lintels, and drum rolls from seven different Old Kingdom tombs deriving from the sites of Giza and Saqqara. In date they range from the 4th to 6th Dynasties. [en savoir plus]