voir cette page dans votre navigateur - see this page in your browser
Institut Français
d’archéologie orientale — Le Caire

Lettre d’information de l’Ifao

Juin 2014

Bonjour,

Ces trois derniers mois, les chantiers ont tourné à plein régime. Seul le chantier de Baouît, en raison de problèmes de sécurité sur place, n'a pu entamer à temps une campagne de terrain, a dû se replier sur des travaux d’étude qui ont permis de faire avancer la publication de l’architecture et des peintures.

Dans le palais de Mounira, les travaux de réfection des plafonds de la bibliothèque avancent au rythme initialement prévu ; les ouvrages qui avaient été déménagés provisoirement ont réintégré leurs étagères d’origine, et l’on peut envisager la réouverture de la salle de lecture à la rentrée de septembre.

Rencontres et formation

La conférence Origins5
La conférence Origins5

Les activités scientifiques ont été dominées par la cinquième conférence internationale sur les origines de l’Egypte, Origins5. Organisée par Béatrix Midant-Reynes, directrice de l’Ifao, et Yann Tristant, ancien membre scientifique, enseignant à l’Université Macquarie de Sydney, elle s’est tenue du 13 au 17 avril à l’Ifao et à l’Institut français d’Égypte, qui a mis à disposition sa salle de conférences. Un peu plus d’une centaine de participants, issus de la communauté scientifique internationale, y ont participé. La conférence s’est prolongée le vendredi 18 avril par une visite organisée (40 participants) des sites prédynastiques de Tell el-Farkha et Tell el-Iswid, dans le delta.



Démonstration de taille expérimentale
Démonstration de taille expérimentale

Dans la foulée, la première table ronde sur les industries lithiques d’Egypte, du Néolithique à l’époque pharaonique, a été organisée à l’IFAO par Béatrix Midant-Reynes, François Briois (EHESS en délégation à l’Ifao) et Clara Jeuthe, membre scientifique à titre étranger. Elle a regroupé une dizaine de spécialistes et a donné lieu à des échanges fructueux autour, notamment, d’une séance de taille expérimentale (F. Briois).

Mentionnons encore la participation des trois céramologues de l’Ifao, et de plusieurs autres chercheurs travaillant sur les chantiers de l’Ifao, au LRCW 5, 5e Congrès international sur la céramique commune, la céramique culinaire et les amphores de l’Antiquité tardive en Méditerranée, organisé des 6 au 10 avril par Delphine Dixneuf au Centre d’études alexandrines.

La perspective des élections présidentielles, les 26 et 27 mai, a conduit le ministère à avancer d’un mois la date des examens universitaires, qui ont débuté début mai. Ce bouleversement du calendrier s’est fait ressentir sur nos collègues égyptiens et leurs étudiants. Deux workshops ont cependant eu lieu : Hassan Selim a organisé au Musée égyptien un atelier sur l’édition scientifique d’objets archéologiques (24 avril), pour les conservateurs du musée, et Julie Monchamp une formation en céramologie à l’inspectorat d’al-Fusṭāṭ (28 avril-15 mai), pour des inspecteurs des Antiquités et des étudiants en histoire de l’art des universités de Ayn Shams et du Caire.


Vie interne

Saluons l’arrivée de la nouvelle responsable du pôle archéométrie, Anita Quiles, docteur en physique de l’Université de Paris-7, spécialiste du carbone 14 et égyptologue. Elle présidera désormais aux destinées du laboratoire d’archéométrie Michel-Wuttmann, qui regroupe le Carbone 14, l’étude des matériaux et la restauration.



Mercedes Volait
Trois questions à Mercedes Volait

- Le laboratoire que tu diriges, inVisu, touche de près à l'Égypte. Quels sont les travaux et recherches en cours?

InVisu traite des fonds iconographiques constitués au XIXe siècle sur les monuments du Caire. L’objectif est l’enrichissement scientifique et la mise à disposition numérique de documentations peu exploitées jusqu’à présent, faute de référentiels adaptés et de connaissance des lieux représentés. Un premier chantier, en cours d’achèvement, a porté sur l’oeuvre pensé et dessiné de l'architecte Jules Bourgoin (1838-1908), qui a rapporté de ses séjours en Égypte des milliers de dessins d'ornement. Un travail a été mené sur l’iconographie constituée par Émile Prisse d’Avennes (1807-1879) pour ses travaux d’ethnographie et d’histoire de l’art égyptiens, et nous débutons l’étude d'un corpus de 1200 clichés du Caire historique pris entre 1876 et 1895 par le photographe Beniamino Facchinelli. Des travaux sont par ailleurs menés sur la production de l’architecture en Égypte depuis les années 1850 : ancien hôtel particulier du comte Gaston de Saint-Maurice (dont j’ai étudié les grands décors), villes du Canal de Suez (Port-Saïd, Ismaïlia, Suez, travail de fond réalisé par Claudine Piaton), formation architecturale et urbaine du centre-ville du Caire à travers les papiers légués en 2012 par l’érudit Max Karkégi. La méthode suivie est de mettre la source historique à l'épreuve du terrain et de confronter le bâti existant aux données historiques.

La rue du Mouski, à son débouché sur la place Ataba, vers 1910 (Fonds Max Karkégi, Département des Estampes et de la Photographie, Bibliothèque nationale de France).
La rue du Mouski, à son débouché sur la place Ataba, vers 1910 (Fonds Max Karkégi, Département des Estampes et de la Photographie, Bibliothèque nationale de France).

Comment en es-tu arrivée à te passionner pour l'architecture des XIXe et XXe siècles en Égypte?

Par la découverte fortuite du centre-ville du Caire au cours de l'automne 1978, alors que j’achevais mes études d’architecture. Le hasard n’en est pas tout à fait un, puisque le voyage architectural en Méditerranée fait traditionnellement partie intégrante de la formation des architectes. Ceux de ma génération étaient en outre férus de déambulations urbaines, de préférence dans de très grandes villes. À la fois méditerranéenne et multimillionnaire, Le Caire s’imposait comme une destination de choix ! Elle m’est apparue bientôt comme un réservoir quasi inépuisable de surprises lorsqu’on aime aborder — apprivoiser ? — une ville par la marche. Une découverte inattendue a été le sentiment de familiarité ressenti dans Le Caire moderne lorsqu’on vient d’Europe, au-delà de toutes les différences ; cette proximité distanciée avec la culture européenne n’a depuis cessé de m'intriguer.

- Défendre le patrimoine contemporain en Égypte, est-ce une tâche impossible?

Disons que c’est un horizon lointain. Le problème n’est pas tant idéologique que financier. Depuis la fin des années 1990, les « antiquités modernes », al-āthār al-ḥadītha, ont fait l’objet de toutes sortes d’attentions en matière de protection, de restauration, de conservation, dans la loi comme dans l’opinion. Sur les réseaux sociaux, l’Égypte « Belle Époque » et son iconographie vintage font un tabac ; j’ai appris que le phénomène s’était amplifié après 2011. Les réalités de la spéculation foncière constituent une contrainte bien plus sérieuse. Tôt ou tard un propriétaire désireux de détruire une villa pour la faire remplacer par un immeuble obtient gain de cause, généralement par voie légale même pour des édifices protégés par la législation sur les Antiquités. Une tentative ambitieuse de requalification du patrimoine contemporain par l’initiative privée a été lancée dans le centre-ville en 2009 ; il est trop tôt pour pronostiquer la viabilité, ou pas, d’une telle entreprise. En attendant, les destructions se multiplient.

Manifestations

Le cycle des conférences de l'Ifao

  • Le 12 mars 2014, Conférence par Pr. Françoise Labrique (Institut für Afrikanistik und Ägyptologie, Université de Cologne): La tunique historiée de Saqqara. Une nouvelle interprétation [en savoir plus]
  • Le 21 mai 2014, Conférence par Séverine Gabry-Thienpont: Un monastère en Haute-Égypte au XXIe siècle. Dayr al-Muharib et son village [en savoir plus]

Journée d'études et colloques

  • Du 13 au 18 avril 2014, Colloque international organisé par Béatrix Midant-Reynes et Yann Tristant: Origins5. L’Égypte des origines. Cinquième colloque international sur les études pré- et protodynastiques, en partenariat avec le SCA, Archéo-Nil, IFE [en savoir plus]
  • Du 19 au 20 avril 2014, Table ronde par B. Midant-Reynes, Fr. Briois, C. Jeuthe: Lithic industries in Egypt from the Neolithic to the Dynastic Period: Towards on a new perspective [en savoir plus]
  • Du 10 au 11 juin 2014, Table ronde par Valérie Le Provost : Egyptian pottery from the end of the Old Kingdom to the beginning of the Middle Kingdom. What about synchronism in the transition? [en savoir plus]

En partenariat avec l’Ifao

  • Du 9 au 10 juin 2014, Colloque international organisé par Roger Bagnall & Robert Hoyland (ISAW), Sobhi Bouderbala (Tunis Univ.), Sylvie Denoix (CNRS): Multilingualism and Social Belonging in Late Antiquity and Early Islamic Near East, en partenariat avec l’ISAW-IFAO-CNRS Islam médiéval [en savoir plus]
  • Du 12 au 14 juin 2014, Table ronde par Sylvain Perrot (EfA), Alexandre Vincent (EfR), Sibylle Emerit (Ifao): De la cacophonie à la musique : la perception du son dans les sociétés antiques, en partenariat avec l’EFA-EFR-IFAO [en savoir plus]

Appel à communications

  • Culture matérielle et contacts diplomatiques entre l’Occident latin, Byzance et l’Orient islamique (XIe-XVIe siècle) [en savoir plus]
  • Des pièces et des textes. L’économie monétaire en Égypte, des Perses aux débuts de l’Islam. [en savoir plus]

Publications

Du 5 mai au 5 juin, le service des publications a organisé le déstockage de 260 titres publiés par l’Ifao avant 2009, et mis en vente à l’Ifao même et dans trois autres librairies francophones du Caire. Le rabais très intéressant de -80% a attiré un nombre impressionnant d’acheteurs.

Nouveautés
1096
Collectif
Bulletin de l'Institut français d'archéologie orientale 113


BIFAO 113; 462 p.

Le présent volume regroupe dix-sept contributions dont l’aire chronologique s’étend de l’Ancien Empire jusqu’à l’époque byzantine et qui illustrent l’état des recherches actuelles dans les domaines de l’archéologie, l’épigraphie, la lexicographie, l’iconographie, la religion et la philologie. [en savoir plus]

1093
Béatrix Midant-Reynes, Nathalie Buchez (éds)
Tell-El-Iswid
2006-2009

Fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale 73; 320 p.

Découvert lors de prospections effectuées en 1987 par l’université d’Amsterdam, Tell el-Iswid s’est d’emblée présenté comme un site de première importance pour la connaissance du IVe millénaire dans le delta oriental du Nil. Tell el-Iswid fait partie d’un ensemble d’occupations humaines installées hors inondation, sur des gezira, qui témoignent des changements culturels majeurs ayant affecté cette partie septentrionale de l’Égypte à cette époque. [en savoir plus]

1085
Cédric Meurice
Jean Clédat en Égypte et en Nubie (1900-1914)


Bibliothèque d’étude 158; 546 p.

La découverte de l’Égypte a eu ses périodes heureuses ; le début du XXe siècle, malgré de profonds bouleversements, en est une. De Cheikh Zouède à l’ouadi Halfa, Jean Clédat, qui a croisé les principaux acteurs de la protection et de la promotion du patrimoine égyptien, fut l’un de ses représentants les plus enthousiastes. [en savoir plus]

1094
Ruey-Lin Chang
Un dossier fiscal hermopolitain d'époque romaine


Bibliothèque générale 46; 450 p.

Dans cet ouvrage, un enquête est menée sur un dossier fiscal constitué de trois rouleaux de papyrus grecs entièrement inédits, datés de l’an 3 de Trajan (99/100 apr. J.-C.) et provenant d’Hermopolis, métropole du nome hermopolitain (al-Ashmûnayn, Moyenne-Égypte). La recherche effectuée sur ce dossier complexe, mais essentiel pour combler des lacunes de nos connaissances sur la fiscalité d’époque romaine, livre une vue kaléidoscopique sur la situation agricole et fiscale de la région sud du nome hermopolitain, peu connue au tournant des ier-iie siècles apr. J.-C. [en savoir plus]

1101
Collectif
Bulletin critique des Annales islamologiques 28


BCAI 28; 148 p.

Le Bulletin critique des Annales islamologiques vise à rendre compte de toute publication intéressant les études arabes et islamiques dans les divers domaines : langue et littérature arabes ; islamologie ; philosophie ; histoire ; histoire des sciences et des techniques ; anthropologie et sciences sociales ; arts et archéologie. Il est publié avec le concours de l’UMR 80 84 « Islam médiéval. Espaces, réseaux et pratiques culturelles ». [en savoir plus]

1095
Collectif
Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 24


BCE 24; 352 p.

Ce nouveau volume du Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 24 (BCE) est un hommage à Helen Jacquet-Gordon, chercheur accompli et éditrice zélée du BCE entre 1977 et 2004, qui nous a quitté en avril 2013. Cette dernière livraison du BCE présente l’actualité de la recherche céramique de l’Ancien Empire à l’époque islamique, en suivant un « Parcours régional » qui comprend 12 sites archéologiques des régions du Littoral méditerranéen, du Delta, de la région memphite, de la région thébaine, de la Haute-Égypte, des oasis de el-Hayz et de Dakhla, et enfin du Nord-Sinaï. [en savoir plus]

Prochaines parutions (juin et juillet)
1089
Frédéric Payraudeau
Administration, société et pouvoir à Thèbes sous la XXIIᵉ dynastie bubastite


Bibliothèque d’étude 160; 752 p.

Les études sur l’Égypte de la Troisième Période intermédiaire (c. 1069-664 av. J.-C.) se sont multipliées depuis une quarantaine d’années, s’intéressant tour à tour à l’histoire, la culture matérielle ou la religion, beaucoup plus rarement à l’administration et à la société. Bien que l’apport de la prosopographie à ces recherches ait été important, les liens qu’elle entretient avec l’histoire institutionnelle et l’anthropologie politique et sociale n’ont que rarement été exploités. Cet ouvrage propose donc une histoire sociopolitique de l’Égypte de l’époque libyenne (XXIIe dynastie, c. 943-730 av. J.-C.) à travers le cas de la ville de Thèbes. [en savoir plus]

1090
Sarah J. Clackson et Alain Delattre
Papyrus grecs et coptes de Baouît conservés au Musée du Louvre


Bibliothèque d’étude copte 22; 200 p.

Le monastère de Baouît en Moyenne-Égypte est l’un des plus grands monastères égyptiens et l’un des mieux connus. Jean Clédat y mena quatre campagnes de fouilles entre 1901 et 1905. L’archéologue fit à cette occasion une large moisson de papyrus et d’ostraca, plusieurs centaines en tout. Un corpus d’ostraca fut publié en 1999 (MIFAO 111) ; les papyrus sont restés inédits, à quelques exceptions près. La présente publication propose l’édition d’un lot de papyrus découverts par Clédat, qui sont maintenant conservés au musée du Louvre. [en savoir plus]


Ifao Newsletter

June 2014

Bonjour,

These last three months, our archaeological sites have been up and running at full speed. Only at Bawit, where local security reasons prevented field works, has the team been obliged to “fall back” upon study work. This, however, has meant good progress in the publication of the architecture and the paintings.

Within the premises at Mounira, repairs to the library ceilings have advanced as initially planned and those volumes that were temporarily removed are back on their original shelves. The reading room could well be reopened at the beginning of September.

Meetings and training

The Origins5 conference
The Origins5 conference

The most important academic gathering has been the Fifth International Conference on Predynastic and Early Dynastic Egypt, Origins5, organised by Béatrix Midant-Reynes, director of the IFAO, and Yann Tristant, former fellow and now faculty at Macquarie University in Sydney. The conference ran from 13 to 17 April in the IFAO and in the Institut français d’Égypte, which made its conference hall available. Just over 100 members of the international scientific community participated. As an added extra, on Thursday 18 April, some 40 participants enjoyed an organised visit to the predynastic sites of Tell el-Farkha and Tell el-Iswid in the Delta.



A demonstration of experimental stone working
A demonstration of experimental stone working

Following on from the above, the first roundtable on Egyptian lithic industries, from the Neolithic to the Pharaonic, was organised in the IFAO by Béatrix Midant-Reynes, François Briois (EHESS delegated to the IFAO) and Clara Jeuthe, foreign scientific fellow. The gathering involved some ten specialists and was the scene of very fruitful exchanges most notably during a session of experimental stone working (F. Briois).



We should also mention the participation of three IFAO ceramologists and several other researchers working on IFAO sites in the Fifth International Conference on Late Roman Coarse Wares, Cooking Wares and Amphorae in the Mediterranean, LRCW 5, organised by Delphine Dixneuf between 6 and 10 April in the Centre d’Etudes Alexandrines.

The prospect of presidential elections on 26 and 27 May caused the Ministry of Education to bring university examinations forward by a month, to begin at the start of May. This change in the calendar had a distinct effect on our Egyptian colleagues and their students. Nevertheless, two projects did go ahead. Hassan Selim organized a workshop within the Egyptian Museum designed for the curators that looked at the scientific publication of archaeological objects (24 April). Meanwhile, Julie Montchamp ran a training programme in ceramology at the Fustat Inspectorate (28 April-15 May) for antiquities inspectors and art history students of Ain Shams and Cairo Universities.


In-house

We welcome the new supervisor of the archaeometry section, Anita Quiles, PhD in physics from the University of Paris-7, an egyptologist and a specialist in carbon 14. She will manage the Michel Wuttmann archaeometry laboratory that covers carbon 14, materials analysis and restoration.



Mercedes Volait
Three questions for Mercedes Volait

- The lab that you direct, inVisu, is closely concerned with Egypt. What research projects are running at the moment?

InVisu deals with iconographic collections that were formed in the 19th century concerning the monuments of Cairo. The aim is to increase their scientific benefit and make available digital versions of documentation that has hardly been exploited due to a lack of suitable reference systems and knowledge of the places represented. A first project, almost completed, has dealt with the reflections and drawings of the architect Jules Bourgoin (1838-1908), who brought back thousands of drawings of ornamentation from his stays in Egypt. Another study has looked at the iconography assembled by Émile Prisse d’Avennes (1807-1879) for his works on Egyptian ethnography and art history, and we are just beginning the study of some 1200 photographs of Cairo taken between 1876 and 1895 by the photographer Beniamino Facchinelli. Other work is being undertaken on architectural production in Egypt since 1850: the former private residence of Count Gaston de Saint-Maurice (in which I have studied the decors), the Suez Canal towns (Port-Said, Ismailia, Suez, the ground work laid by Claudine Piaton), the architectural and urban formation of downtown Cairo through the papers bequeathed by the scholar Max Karkégi. Our method is to test the historical source on the ground and set the extant buildings against the historical data.

La rue du Mouski, à son débouché sur la place Ataba, vers 1910 (Fonds Max Karkégi, Département des Estampes et de la Photographie, Bibliothèque nationale de France).
La rue du Mouski, à son débouché sur la place Ataba, vers 1910 (Fonds Max Karkégi, Département des Estampes et de la Photographie, Bibliothèque nationale de France).

- How did you come to be so passionate about the 19th and 20th century architecture of Egypt?

It was a chance discovery of downtown Cairo in the autumn of 1978 when I was finishing my studies in architecture. Though it wasn’t a complete chance, in that an architectural journey through the Mediterranean has traditionally been part of an architect’s training. Those of my generation were also very keen on urban wanderings, preferably in very big cities. Cairo, Mediterranean and multimillionaire, looked to be the destination of choice! It very quickly appeared to me as an almost inexhaustible reservoir of surprises, so long as one enjoys taking on, even taming a city on foot. An unexpected discovery was the sense of familiarity one can feel in Cairo when arriving from Europe, despite all the differences. This sensation of near-yet-far to European culture has never ceased to intrigue me.

- Is the protection of contemporary heritage in Egypt an impossible task?

Let’s say that it is still a long way off. The problem is not one of ideology but of finance. Since the end of the 1990s, “modern antiquities”, al-athar al-haditha, have been the object of all sorts of attention in terms of protection, restoration and conservation, both within the law and public opinion. Within the social world, Belle Epoque Egypt and its vintage iconography are a huge hit, and I understand that this phenomenon has only increased since 2011. The realities of real estate speculation represent a much more serious constraint. Sooner or later any owner who wishes to destroy a villa to replace it with a tower block will have his way, and generally through legal means, even for those buildings protected by antiquities legislation. An ambitious attempt at upgrading contemporary heritage through private initiative was launched in the downtown area in 2009. It is too early to predict the viability or otherwise of such an undertaking. As we wait, destruction continues.

Events

IFAO conference programme

  • On March 12th 2014, Conférence by Pr. Françoise Labrique (Institut für Afrikanistik und Ägyptologie, Université de Cologne): La tunique historiée de Saqqara. Une nouvelle interprétation [more]
  • On May 21st 2014, Conférence by Séverine Gabry-Thienpont: Un monastère en Haute-Égypte au XXIe siècle. Dayr al-Muharib et son village [more]

Conferences and workshops

  • From 13th to April 18th 2014, Colloque international organized by Béatrix Midant-Reynes et Yann Tristant: Origins5. L’Égypte des origines. Cinquième colloque international sur les études pré- et protodynastiques, in partnership with SCA, Archéo-Nil, IFE [more]
  • From 19th to April 20th 2014, Table ronde by B. Midant-Reynes, Fr. Briois, C. Jeuthe: Lithic industries in Egypt from the Neolithic to the Dynastic Period: Towards on a new perspective [more]
  • From 10th to June 11th 2014, Table ronde by Valérie Le Provost : Egyptian pottery from the end of the Old Kingdom to the beginning of the Middle Kingdom. What about synchronism in the transition? [more]

In partnership with the IFAO

  • From 9th to June 10th 2014, Colloque international organized by Roger Bagnall & Robert Hoyland (ISAW), Sobhi Bouderbala (Tunis Univ.), Sylvie Denoix (CNRS): Multilingualism and Social Belonging in Late Antiquity and Early Islamic Near East, in partnership with ISAW-IFAO-CNRS Islam médiéval [more]
  • From 12th to June 14th 2014, Table ronde by Sylvain Perrot (EfA), Alexandre Vincent (EfR), Sibylle Emerit (Ifao): De la cacophonie à la musique : la perception du son dans les sociétés antiques, in partnership with EFA-EFR-IFAO [more]

Call for papers

  • Culture matérielle et contacts diplomatiques entre l’Occident latin, Byzance et l’Orient islamique (XIe-XVIe siècle) [more]
  • Coins and texts. The monetary economy of Egypt, from Persians until the beginning of Islam. [more]

Publications

From 5 May to 5 June, the publication department organised a clearance sale of 260 titles published by the IFAO before 2009. This was held at the IFAO itself and in three other francophone bookshops in Cairo. The massive reductions of up to 80% attracted a large number of buyers.

New titles
1096
Collectif
Bulletin de l'Institut français d'archéologie orientale 113


BIFAO 113; 462 p.

The Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale (BIFAO) has covered the entire field of egyptology since its first appearance in 1901. The most recent volume holds 17 contributions with a chronological spread from the Old Kingdom up to the Byzantine period, and it illustrates the present state of research in the areas of archaeology, epigraphy, lexicography, iconography, religion and philology. [more]

1093
Béatrix Midant-Reynes, Nathalie Buchez (éds)
Tell-El-Iswid
2006-2009

Fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale 73; 320 p.

Tell el-Iswid was discovered during the surveys made in 1987 by the University of Amsterdam, and was immediately recognised as an important site that provided information about the eastern Nile Delta in the 4th Millenium B.C.E. Tell el-Iswid forms part of a set of human settlements located away from floods, on geziras, which bear witness to the major cultural changes that have affected the northern part of Egypt at the time. [more]

1085
Cédric Meurice
Jean Clédat en Égypte et en Nubie (1900-1914)


Bibliothèque d’étude 158; 546 p.

The discovery of Egypt had its fortunate times; the beginning of the XXth century, in spite of profound overthrows, is one of them. From Cheik Zouede to ouadi Halfa, Jean Clédat, who met the main actors of the protection and the promotion of the Egyptian heritage, was one of its most enthusiastic representatives. [more]

1094
Ruey-Lin Chang
Un dossier fiscal hermopolitain d'époque romaine


Bibliothèque générale 46; 450 p.

Three unedited tax rolls of Greek papyri which constitute a coherent dossier of the Roman taxation are investigated in this book. They come from Hermopolis (al-Ashmûnayn, Middle Egypt), capital of the Hermopolite nome, and are datable to the year 3 of Trajan (ad 99/100). The research project on this dossier, complex yet essential to a better understanding of the Roman taxation system in Egypt, offers an unforeseen prospective on the agricultural and fiscal situation of the southern region of the Hermopolite nome at the turn of the 2nd century ad. [more]

1101
Collectif
Bulletin critique des Annales islamologiques 28


BCAI 28; 148 p.

The Bulletin critique des Annales islamologiques takes into account all publications of interest to Arab and Islamic studies in a variety of domains: Arabic language and literature; Islamic studies; philosophy; history; history of science and technology; anthropology and social sciences; arts and archaeology. It is published with the support of UMR 80 84. « Islam médiéval. Espaces, réseaux et pratiques culturelles ». [more]

1095
Collectif
Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 24


BCE 24; 352 p.

This new volume of the Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 24 (BCE) is a tribute to Helen JACQUET-GORDON, accomplished researcher and zealous editor of BCE between 1977 and 2004, who passed away in April 2013. BCE presents the latest Ceramics Researchs from Old Kingdom to Islamic Period, following a « Regional order » which includes 12 archaeological sites in the regions of the Mediterranean Coastline, Delta, Memphis area, Theban region, Upper Egypt, oasis of el-Hayz and Dakhla, and North Sinai. [more]

Next titles (June and July)
1089
Frédéric Payraudeau
Administration, société et pouvoir à Thèbes sous la XXIIᵉ dynastie bubastite


Bibliothèque d’étude 160; 752 p.

The studies on Egypt of the Third Intermediate Period (c. 1069-664 BC) multiplied since around forty years, being interested in the History, the material culture or the religion, much more rarely to the administration and to the society. Although the contribution of the prosopography in these researches is important, the links which it maintains with the institutional history and with the political and social anthropology had only rarely exploited. This work thus proposes a socio-political history of Egypt during the Libyan Period (XXIIth Dynasty, c. 943-730 BC) through the case of the city of Thebes. [more]

1090
Sarah J. Clackson et Alain Delattre
Papyrus grecs et coptes de Baouît conservés au Musée du Louvre


Bibliothèque d’étude copte 22; 200 p.

The monastery of Bawit in Middle Egypt is one of the biggest and best-known Egyptian monasteries. Between 1901 and 1905, Jean Clédat led four archaeological campaigns on the site. The archaeologist found a large amount of papyri and ostraca (up to several hundreds). A corpus of ostraca was published in 1999 (MIFAO 111). The papyri, with a few exceptions, have remained unpublished. The present book offers the edition of a batch of papyri discovered by Clédat and now kept in the Louvre Museum. [more]