Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Chercheurs

liste des chercheurs, précédent, suivant


Sibylle Emerit

semerit @at ifao dot egn.et dot net

Égyptologie

Médiatrice scientifique

Ingénieur de recherche

HiSoMA (UMR 5189), chercheur associé

• Responsable du programme La musique dans l’Égypte ancienne et sa postérité dans l’Égypte moderne : continuités et ruptures, Ifao (2008-2011).
• Responsable du programme Paysages sonores et espaces urbains de la Méditerranée ancienne, Ifao (2012-2016), en collaboration avec Sylvain Perrot (EfA) et Alexandre Vincent (EfR).


Doctorat d’égyptologie, Université Lumière - Lyon 2 (2005).

• Allocataire de recherche, Université Lumière - Lyon 2 (1999-2002).
• ATER en égyptologie à l’Université Marc Bloch - Strasbourg 2 (2003-2004).
• Membre scientifique de l’Ifao (2005-2007).
• Médiatrice scientifique de l’Ifao (depuis déc. 2007).
• Post-doctorat au Deutsches Archäologisches Institut — Orient Abteilung (Berlin) dans le cadre du programme des bourses européennes « Clemens Heller » (déc. 2010-juil. 2011).
• Chercheuse accueillie à l’Ecole française de Rome (mars-août 2014 et mars-août 2015).

• Responsable du chantier de Deir el-Medina, Ifao (2007-2010).
• Participation aux chantiers archéologiques de l’Ifao : Balat, Coptos, Behbeit el-Hagara, TT 33 (2005-2008).
• Participation au chantier archéologique du DAIK : Dra Abou el-Nagga (2010-2014).






• Musique et danse de l’Égypte ancienne : études lexicographique et socioculturelle de l’Ancien Empire à l’époque romaine.
• Harpes de l’Égypte ancienne : facture et usage.
• Perception du son dans l’Égypte ancienne.

• Analyse du statut économique et social des musiciens et des danseurs : recherches prosopographique et iconographique.
• Recherche lexicographique sur le vocabulaire de la musique et de la danse afin de constituer un dictionnaire.
• Analyse paléographique des déterminatifs du vocabulaire de la musique et de la danse dans les temples de l’époque gréco-romaine.
• Publication de la tombe de Nebnakht à Deir el-Medina (TT 268).
• Étude des archives Henri Wild sur la danse conservées à l’Ifao en vue de leur publication.
• Participation au chantier archéologique de Dra Abou el-Nagga (DAIK) pour l’étude et la publication des harpes découvertes par l’équipe de Daniel Polz.

Ouvrages
• éd., Le paysage sonore de l’Antiquité. Méthodologie, historiographie et perspectives, RAPH 40, 2015 (avec S. Perrot et A. Vincent).
• éd., Le statut du musicien dans la Méditerranée ancienne : Égypte, Mésopotamie, Grèce, Rome, BdE 159, 2013.

Articles
• « Autour de l’ouïe, la voix et les sons : approche anthropologique des paysages sonores de l’Égypte ancienne », dans S. Emerit, S. Perrot, A. Vincent (éd.), Le paysage sonore de l’Antiquité. Méthodologie, historiographie et perspectives, RAPH 40, Le Caire, 2015, p. 115-154.
• « La musique égyptienne : un patrimoine plusieurs fois millénaires ? » dans Le livre des Égyptes. Savoirs et imaginaires (F. Quentin éd.), éditions Robert Laffont, Paris, 2015, p. 871-880.
• « Carl Engel and the Earliest Research into Ancient Egyptian Music » dans Arnd Adje Both (éd.), Carl Engel, The Music of the Most Ancient Nations, particularly of the Assyrians, Egyptians, and Hebrews (1864 / 1929), réédition commentée, Antiquarian Xritings in Music Archaeology, vol. I, Ekho Verlag, 2014, p. XLI-L.
• « Le statut du "chef des chanteurs-hesou" (imy-ra hesou) dans l’Égypte ancienne de l’Ancien Empire à l’époque romaine », dans S. Emerit (éd.), Le statut du musicien dans la Méditerranée ancienne : Égypte, Mésopotamie, Grèce, Rome, BdE 159, 2013, p. 87-124.
• « Music and Musicians » dans W. Wendrich (éd.), UCLA Encyclopedia of
Egyptology
, 2013 (16 p.). Consultable en ligne
• « Quelques remarques sur les titres relevés par Albert Gayet entre 1904 et 1907 à Antinooupolis », dans Fl. Calament, R. Eichmann et Chr. Vendries (éd.), Le luth dans l’Égypte byzantine. La tombe de la « Prophétesse d’Antinoé » au musée de Grenoble, Orient-Archäologie 26, Studien zur Musikarchäologie 8, Berlin, 2012, p. 121-127.
• « Listening to the gods : echoes of the divine » dans E. Meyer-Dietrich (éd.) Laut und Leise. Der Gebrauch von Stimme und Klang in historischen Kulturen, Mainzer Historische Kulturwissenschaften 7, 2011, Mainz, p. 61-88.
• « Un métier polyvalent de l’Égypte ancienne : le danseur instrumentiste », dans M. H. Delavaud-Roux (éd.), Musiques et danses dans l’Antiquité, Actes du colloque de Brest, Rennes, 2011, p. 45-65.
• « Le vocabulaire de la musique égyptienne ancienne et ses particularités », dans A. Both et R. Eichmann, E. Hickmann (éd.), Studien zur Musikarchäologie VI, Rahden, 2008, p.429-438.
• « Une représentation de harpe dans la scène de marché de la chaussée d’Ounas », dans L. Gabolde (éd.) Hommages à J.-Cl. Goyon. BdE 143, Le Caire, 2008, p. 127-137.
• « Ces musiciens qui n’en sont pas », dans J. Cl. Goyon, Chr. Cardin (éd.), Actes du IXe Congrès international des égyptologues, Grenoble, 6-13 septembre 2004, OLA 150, p. 663-673, 2006, Louvain.
• « Victor Loret : travaux sur les musiques d’Égypte », Kyphi 5, 2006, p. 31-37.
• « Les musiciens de l’Ancien Empire : sources et interprétations », Égypte. Afrique & Orient, n° 40, déc. 2005, p. 3- 16.
• « À propos de l’origine des interdits musicaux de l’Égypte ancienne », BIFAO 102, 2002, p. 489-210.

Compte rendu
• « Review: Kinney, Lesley 2008. Dance, dancers and the performance cohort in the Old Kingdom. Oxford: Archaeopress », Chronique d’Égypte 87 (173), 2012, p. 99-103.
• « La musique au temps des Pyramides. CD-audio : Ancienne Égypte », Égypte. Afrique & Orient, n° 27, nov. 2002, p. 55-60.

Colloques
« La harpe égyptienne portative naviforme : une fabrication en série ? »,
Table ronde internationale La fabrique du sonore : artisanat des instruments de musique de l’Antiquité, IFAO, Paris, 14-16 janvier 2016.
• « From archeological artefact to sound making: Reconstructions of the ancient Egyptian harp », 1ères Journées internationales du programme POLIMUS Origin-Musics : Musical narratives, performances, and reconstructions of the past (20th-21st centuries), Université Paris Ouest Nanterre, Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie, 1-2 octobre 2015.
• « Création d’un outil commun pour la recherche : la base de données documentaires Meddea (Musique et danse de l’Antiquité) », colloque DHANT Humanités numériques : l’exemple de l’Antiquité, MSH-Alpes Grenoble, 3 et 4 septembre 2015.
• « The harps from Dra Abu el-Naga: an exceptional discovery for the knowledge of ancient Egyptian musical instruments », 11th International Congress of Egyptologists, Florence, 23-30 août 2015.
• « Patrimoine musical antique à l’ère numérique : un atout majeur pour la recherche de demain », International Association of Music Libraries Conference Music Research in the Digital Age, New York, 21-26 juin 2015.
• « Les instruments de musique de l’Égypte ancienne dans les collections muséales : constitution d’un corpus et perspectives scientifiques », Rencontres de l’École du Louvre L’objet égyptien. Source de la recherche, Paris, 17-19 juin 2015.
• « Le geste du chironome : évolution de la figure du chanteur entre l’Ancien Empire et le Nouvel Empire », colloque Musiconis Les figurations visuelles de la parole, du son musical et du bruit, de l’Antiquité à la Renaissance, Chartres, 11-13 juin 2015.
• « La figure du musicien dans les temples de l’Égypte gréco-romaine : iconographie et espace rituel », table ronde internationale Représenter la musique dans l’Antiquité. Le langage des images : formes, usages et fonctions, École française de Rome, 25-26 mars 2015.
• « The Harps from Dra Abu el-Naga : New Organological Evidences », Sound – Object – Culture – History, 9th Symposium of the International Study Group on Music Archaeology, Ethnologisches Museum, Berlin, 9-12 septembre 2014.
• « Un bruit de chant, de musique, de danse et d’acclamations, bref tout ce qu’on fait pour un roi’ (papyrus Westcar, 12,1-12,2 », table ronde internationale De la cacophonie à la musique, École française d’Athènes, 12-14 juin 2014.
• « Autour de l’ouïe, de la voix et des sons : est-il possible d’appréhender le paysage sonore de l’Égypte ancienne ? », table ronde internationale La notion de paysage sonore : bilan historiographique et perspectives pour l’étude des civilisations antiques, École française de Rome, 7 janvier 2013.
• « Listening to the gods : echoes of the divine », colloque international Laut und Leise. Der Gebrauch von Stimme und Klang in historischen Kulturen, Mayence, 28-31 janvier 2010.










• La fabrique du sonore : artisanat des instruments de musique de l’Antiquité, avec S. Perrot (EfA) et A. Vincent (EfR), en partenariat avec le C2RMF, le musée du Louvre, l’IRCAM et le laboratoire CNRS UMR 7192, Proche Orient — Caucase.
• Origin-Musics : Musical narratives, performances, and reconstructions of the past (20th-21st centuries), 1ères Journées internationales du programme POLIMUS (Labex “Passés dans le présent: histoire, patrimoine, mémoire”), Université Paris Ouest Nanterre, Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie,1-2 octobre 2015 (co-organisé avec Christine Guillebaud (CREM-LESC), Salwa Castelo-Branco (INET)).
• De la cacophonie à la musique : la perception du son dans les sociétés ancienne, École française d’Athènes, 12-14 juin 2014 (co-organisé avec A. Vincent et S. Perrot).
• La notion de paysage sonore : bilan historiographique et perspective, École française de Rome, 7 janvier 2013 (co-organisé avec A. Vincent et S. Perrot).
• Le statut du musicien dans la Méditerranée ancienne : Égypte, Mésopotamie, Grèce, Rome, Lyon, Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 4-5 juillet 2008 (co-organisé avec Laure Pantalacci).

Constitution d’une banque d’images et d’informations thématique sur la musique et la danse de l’Égypte ancienne, afin de faciliter la gestion et l’exploitation de la documentation textuelle, iconographique et archéologique sur le sujet.