Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Conférence Ifao Esther Garel

Les conférences de l'Ifao

“Les frères rassemblés en un lieu, ils seront comme l’onguent sur la tête d’Aaron”

Du nouveau sur le monastère thébain de Saint-Phoibammon

 

Esther Garel

Membre scientifique Ifao

 

Mercredi 20 juin 2018 à 18h à l'Ifao

 
Conf Ifao Garel
 
B_Eve_FB
 
Résumé :
Le monastère de Saint-Phoibammon, désigné dans les sources par le terme grec topos, littéralement un "lieu", était un établissement situé dans l'ancien temple d'Hatschepsout à Deir el-Bahari. De nombreux moines et ecclésiastiques avaient en effet réinvesti la nécropole thébaine entre la fin du 6ème et la fin du 8ème siècle.
Notre connaissance de ce lieu, notamment de la première période de son existence au 7ème siècle, a considérablement progressé ces dernières années grâce à la publication de nouveaux textes sur papyrus et sur ostraca et à des travaux de fond sur la structure des réseaux monastiques à l'échelle locale. Ces documents permettent tout d'abord de préciser la chronologie de l'établissement, aussi bien de sa fondation que des figures marquantes qui y ont séjourné. Ils font aussi apparaître le monastère comme un lieu d'autorité et de prestige dans le domaine des relations sociales entre moines et laïcs : on fait en effet appel au monastère et à ses supérieurs, entre autres choses, pour la pratique de la charité et l'exercice de la justice. Le monastère se révèle aussi être un centre de premier ordre dans le domaine intellectuel et culturel, au cœur d'un réseau de productions écrites et de circulation de la littérature.
   
Esther Garel

Esther Garel

Esther Garel est membre scientifique coptisante de l'Ifao. Docteur de l'École Pratique des Hautes Études en Sciences de l'Antiquité, diplômée de l'École Normale Supérieure, agrégée de grammaire, ses recherches sont centrées sur la papyrologie documentaire et sur l'histoire institutionnelle, sociale et culturelle de Égypte à la fin de l'époque byzantine et au début de l'époque arabe, notamment à travers l'étude du multilinguisme.