Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Consulter la cartothèque

 Renseignez le formulaire 

La cartothèque

Les cartes peuvent être consultées les jours ouvrables, de 8h30 à 13h et de 14h à 16h30. Veuillez en avance pour y avoir accès. 

Le fonds contient plus de 3000 cartes. La grande majorité de celles-ci couvrent l’Égypte. Les cartes éditées par le Département du «Survey of Egypt» s’intègrent dans des séries distinctes par leur échelle, leur système de découpage, leur édition, etc. Les principales couvertures sont les suivantes :

  1. Couverture générale de l’Egypte :
    • Cadastres, 1 : 2.500e et 1 : 5000e.
    • Cartes topographiques, 10.000e, 25.000e, 50.000e, 100.000e.
    • Cartes à plus grandes échelles incluant l’Egypte : 1 : 250.000e, 1 : 500.000e, 1 : 1.000.000e.
  2. Séries urbaines
    • Cadastres, 1 : 500e ou 1 : 1.000e.
    • Cartes topographiques, 1 : 5000e.
    • Plans détaillés, échelles diverses.
  3. Plans de villes : échelles diverses.

Parmi ces séries, figurent un grand nombre de cadastres et de plans de villes, ainsi qu’une excellente couverture des oasis égyptiennes. Les couvertures générales de l’Egypte à petites échelles sont fortement lacunaires.

Carte du Caire par Grand Bey, 1874
Plan général de la ville du Caire
dressé par Grand Bey, 1874

Le fonds de cartes de l’IFAO comprend néanmoins, outre les cartes du «Survey», des cartes photogrammétriques (E.G.S.A. et autres, I.G.N., etc), ainsi que des cartes géologiques, historiques et touristiques.

Consultation des références

La rubrique «toponyme» reprend le toponyme sous une forme standardisée respectant scrupuleusement l'orthographe française.

La rubrique «titre original» reprend le toponyme et le titre tels qu’indiqués sur la carte et dans la langue d’origine, à l’exception de l’arabe.

Pour mieux comprendre le référencement des cartes de chaque série, il convient de connaître les différents types de découpage en vigueur. Ceux-ci sont les suivants :

  • Découpage en quadrants : la grille adoptée a pour origine l’intersection du parallèle 30° N avec le méridien 31° E. Ce point est situé un peu à l’ouest des pyramides de Giza. Les coordonnées des cartes croissent à partir de là dans les quatre directions cardinales. A l’échelle 1 : 50.000, une carte représente une portion de territoire de 15 par 12 minutes.
  • Découpage kilométrique : système basé sur une grille kilométrique indépendante des coordonnées longitude/latitude. Le point d’origine est fixé arbitrairement à 810 km au sud et 615 km à l’est de l’intersection du parallèle 30° N avec le méridien 31° E. Chaque carte est désignée par la distance de l’angle inférieur gauche au point d’origine, par dizaines de kilomètres pour l’échelle 1 : 100.000e, par dizaines de kilomètres et par kilomètres pour l’échelle 1 : 25.000, par kilomètres pour les petites échelles.
  • Découpage indépendant : suit le principe précédent, notamment pour les villes, mais présente une numérotation continue partant de haut en bas et de gauche à droite.

Pour le référencement des cartes photogrammétriques de l’E.G.S.A., celui-ci s’applique à une grille plus large dont l’Égypte ne représente qu’une partie. La grille a pour origine l’intersection de l’Équateur avec le méridien de Greenwich. Chaque carte reprend la numérotation en quadrants alternant lettres et chiffres.

The map library

Maps can be viewed on work days from 08-30 to 13-00 and from 14-00 to 16-30. Please in advance to gain access.

The collections hold more than 3000 maps. The vast majority cover Egypt. The maps issued by The Survey of Egypt are grouped into distinct series depending on scale, division system, edition etc. The main groupings are the following:

  1. General coverage of Egypt:
    • Cadastral maps, 1 : 2500 and 1 : 5000.
    • Topographic maps, 10.000, 25,000, 50,000, 100,000.
    • Larger scale maps including Egypt: 1 : 250,000, 1 : 500,000, 1 : 1,000,000.
  2. Urban Series
    • Cadastral maps, 1 : 500 and 1 : 1000.
    • Topographic maps, 1 : 5000.
    • Detailed plans of various scales
  3. Town plans: various scales

Among these series there is a large number of cadastral and town plans, as well as an excellent coverage of Egypt’s oases. The general coverage of Egypt in small scale is far from comprehensive.

Cairo Map by Grand Bey, 1874
General plan of the town of Cairo
drawn by Grand Bey, 1874

Aside from the maps of The Survey, the IFAO collections also hold photogrammetric maps (EGSA and other, IGN etc.) as well as geological, historical and tourist maps.

Consulting map references

The rubric “toponym” requires the place name in a standardised form, exactly following French spelling.

The rubric “original title” requires the toponym and the title as indicated on the map and in the original language, except when in Arabic.

To better understand the map referencing of each series, it is worth knowing the different division systems in use. These are the following:

  • Division by quadrant : the grid used begins from the intersection of longitude 30° N with latitude 31° E. This point is located slightly to the west of the pyramids of Giza. The map coordinates run from this point in the four cardinal directions. On a scale of 1 : 50,000, a map represents an area of land of 15 by 12 minutes.
  • Kilometric division : based upon a kilometric grid independent of longitude/latitude coordinates. The point of origin is arbitrarily set a 810 km to the south and 615 km to the east of the intersection of longitude 30° N with latitude 31° E. Each map is referred to by the distance from the bottom left-hand corner to the point of origin, in tens of kilometres for the scale 1 : 100,000, by tens of kilometres and by kilometres for the scale 1 : 25,000, and by kilometres for smaller scales.
  • Independent division : following the principal above, notably for towns, but presenting a continuous numbering from top to bottom and from left to right.

The photogrammetric maps of E.G.S.A. employ a much larger grid of which Egypt represents merely a part. The point of origin is the intersection of the Equator with the Greenwich meridian. Each map follows a numbering in quadrants alternating letters and digits.