Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Verre byzantin et islamiqueByzantine and Islamic Glass

Maria Mossakowska-Gaubert

masquer la recherchehide search
Critères de rechercheSearch criteria
titre, auteur, périodiquetitle, author, periodic issue
identification du matériel, musée/coll.identification of the material, museum/coll.
forme, technique et technologie de prod.form, technique and prod. technology
pays, région, site; production ou consommationcountry, region, site; production or consumption
contexte archéologiquearchaelogical context
sources et questions particulièressources and specific problems
date inf.inf. date date sup.sup. date

vignette
Poids en verre, fouilles de Fusṭāṭ (© IFAO)Glass weight, Fusṭāṭ excavations (© IFAO)
<- précédentprevious   référencesreferences 4/230   suivantfollowing ->      retour listeback to list
230 référencesreferences (16 pages)
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16


FOY, Danièle
Les porte-mèche des lampes en verre de l’Antiquité tardive
Provence historique 243-244
Fédération historique de Provence, Marseille, 2011, p. 207-239

[50, 1100]
• Lampe à bec :
– lampe d’une forme proche de celle des lampes en métal ou en terre cuite, à bec tubulaire pour maintenir une mèche ; rare, utilisée dans les provinces occidentales, Ier-IVe siècle.

• Porte-mèche en verre :
– un tube vertical soudé au milieu du fond d’une lampe-bol tronconique avec trois anses ; provinces orientales, notamment Palestine et Syrie (Ve-VIIe siècle), monde musulman (Xe-XIe siècle).

• Porte-mèche en céramique :
– porte-mèche discoïdal perforé : de profil conique, tronconique ou en forme de calotte hémisphérique, fixé dans une lampe hémisphérique à pied tubulaire ou dans d’autres types de lampes (en céramique, en forme de coupelles) ; facilement confondu avec des fusaïoles ou des perles ; Proche-Orient, époque byzantine - début de l’époque omeyyade.

• Porte-mèche en bronze, cuivre ou plomb en forme de cylindre avec attaches :
– un ruban métallique (1,5 cm de large environ x 15 cm de long environ), enroulé en un cylindre ensuite ouvert sur le trois quarts de sa longueur pour former une ou deux longues attaches, mèche fixé dans la portion cylindrique ; utilisé dans des lampes en verre de toutes formes ; extrêmement populaire au Proche-Orient, VIe-début du VIIIe siècle ; moins fréquent en Occident, jusqu’au XIIIe siècle.

• Porte-mèche métallique à trépied :
– un ruban métallique enroulé en un cylindre prolongé à trois ou quatre lanière courtes, parois de cylindre perforées ; Italie, Afrique du Nord, Proche Orient, Ve-VIe siècles (?).

• Porte-mèche en ruban de plomb, peut-être aussi en bronze ou fer :
– languette de plomb de 10 à 15 cm de long, de 0,5 à 1 cm de large, la partie centrale élargie et percée d’un trou, découpée en ovale ou en rond ; utilisé dans des lampes en verre de toutes formes ; Méditerranée occidentale, VIe siècle.
Chypre Cyprus Salamine Salamina consommation
Egypte Egypt Kellia consommation
Espagne Spain Égara Egara consommation
France France Marseille consommation
Riez consommation
Toulon consommation
Israël Israel Tibériade Tiberias consommation
Ceasarea consommation
Italie Italy Sardaigne Sardinia Cornus consommation
Sicile Sicily Syracuse Siracusa consommation
Jordanie Jordan Uyun Musa consommation
Syrie Syria Apamée Apamea consommation

Version 5, données dudata date 30 janvier 2013January 30th 2013