Institut françaisFrench Institute
d’archéologie orientale - Le Caireof Oriental Archaeology - Cairo
Conseil suprême des antiquitésSupreme Council of Antiquities
logo logo

Cachette de KarnakKarnak Cachette

et numéros "K" de G. Legrainand G. Legrain's "K" numbers

masquer la recherchehide search
Critères de rechercheSearch criteria
CKCK Recherche rapideRapid search
N° K (Legrain)K number (Legrain)
Musée du Caire: JE, CG, RT ou SRCairo Museum: JE, CG, T.R. or S.R.
Autres localisations, N° inventaireOther locations, inventory number
Type objet, matière, remarquesKind of object, material, remarks
Période, dynastie, règnePeriod, dynasty, reign
Auteur(s)(:année), revue, collectionAuthor(s)(:year), revue, collection

vignette
Hathor, CK 950Hathor, CK 950
référence uniqueunique reference     retour listeback to list
Une référenceOne reference     ToutAll


CK 964 : Nombreux morceaux d’un minerai cuivreux, désigné comme “mafek”Numerous pieces of stone containing copper, identified as “mafek”
1903-1905
vignette manquante
Legrain:1904e, 26:
“Nombreux morceaux d’un minerai verdâtre, probablement du mafek.”
hauteurheight  largeurbreadth  longueurlength  profondeurdepth  diamètrediameter  Remarques dimensionsRemarks on dimensions
Ville, muséeCity, museum N° d'inventaireInventory no. JEJE CGCG RTT.R. SRS.R.
Mentionné par Legrain:1904e, 26:
“Nombreux morceaux d’un minerai verdâtre, probablement du mafek.”
Étudié par Ducros:1906, 19 sqq.
“Pendant les dernières fouilles exécutées à Karnak en 1903-1905 par M. Legrain, on trouva dans la cachette, entre la salle hypostyle du grand temple d’Amon et le VIIe pylône, divers fragments d’une pierre incrustée d’une matière verte d’apparence cristalline. Cette incrustation était-elle due à un dépôt provenant de la décomposition par les eaux d’infiltration de nombreux bronzes qui avaient été trouvés dans le même périmètre mais beaucoup plus loin (environ une quinzaine de mètre au delà) ou bien n’était-ce qu’un amas naturel de sels minéraux ?” (19)
“Tous ces débris, trouvés épars çà et là à diverses profondeurs mêlés aux statues dans la cachette, présentent le même aspect de composition et semblent provenir d’un même site minier” (20)
H. Ducros après analyse conclut qu’il s’agit d’un minerai “composé d’hydrosilicate de cuivre, de carbonate de cuivre, de sulfure de fer et de bioxyde de manganèse avec traces de cobalt à l’état d’oxyde” qui correspondrait au facies du minerai de cuivre du Sinaï (25).
Je ne possède aucune information sur le devenir de ces morceaux de minerai après l’analyse qu’en a fait Ducros. Je suppose que celui-ci a travaillé au Caire où ces fragments ont dû être apporté. À ce jour à ma connaissance il n’a plus jamais été fait mention nulle part de ces morceaux.

BibliographieBibliography

niv.lev. 1: Ducros:1906 « Étude et analyse d’une roche trouvée à Karnak (1903-1905) »
ASAE 7 1906
commentairecommentary - description description - citationmention 19-26
niv.lev. 5: Legrain:1904e « Travaux à Karnak 1903-1904 »
AREEF (13) 1903-1904 1904
citationmention 26

L. Coulon - E. Jambon - Version 2, données dudata date 28 août 2017August 28th 2017

biblio=Ducros:1906 : exécutée en 0,073622 s.