Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire
logo

AGÉAAGÉA

NomsNames

Anthroponymes et Généalogies de l’Égypte AncienneAnthroponyms and Genealogy of Ancient Egypt

masquer la recherchehide search
Critères de rechercheSearch criteria
Nom/IDName/ID
n° PNn° PN
DatationDating
ProvenanceOrigin
Encodage hiéroglyphiqueHieroglyphic Encoding

vignette
Neferchnoum, mastaba de Kagemni à SaqqaraNeferchnoum, mastaba of Kagemni at Saqqara
<- précédentprevious   référencesreferences 1155/1591   suivantfollowing ->      retour listeback to list
1591 référencesreferences (107 pages)
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - SuivantNext - FinLast


1297
2, 286, 10
Peremnefret
Pr-m-nfrt
« La demeure est dans la perfection »
Peremnefret 1h, Saqqara, AE / D5 / Djedkarê-Ounis
[G1] Paget, Pirie, Ptah-hetep,pl. 35.
L’inscription dans laquelle apparaît ce nom n’est pas très claire (cf. Paget, Pirie, Ptah-hetep, pl. 35, dernier registre à gauche : scène de musique présentant un harpiste, un chanteur et un flûtiste). D’après le dictionnaire de H. Ranke, seuls deux personnages, le harpiste et le flûtiste, semblent respectivement nommés : Wr-Ȝḫt(j) (PN I, 80, 14) et Pr-m-nfrt (PN II, 286, 10). Il n’a visiblement considéré l’inscription placée devant la tête du chanteur comme un nom (*Wptjw voire Wpȝ qui lui est attesté au PN I, 78, 12), si bien que son interprétation de la scène ne paraît pas très cohérente. Au vu de l’organisation de l’inscription, qui ne présente aucun trait séparateur pour isoler les noms (et titres si nécessaire) alors que c’est le cas pour tous les personnages sur la paroi de la tombe, on pourrait également penser que ce texte correspond à une légende, bien énigmatique, développant la représentation de la scène de musique et de chant dans laquelle les musiciens seraient décrits comme wptjw pr m nfrt « ceux qui ouvrent parfaitement la demeure ( aux invités ?) ». Toutefois, il est probable que l’absence de traits séparateurs soit due à une possible distributivité du titre sn-ḏt placé devant le harpiste ainsi qu’à un manque de place. C’est pourquoi nous estimons que nous avons bien ici affaire à trois anthroponymes.

Yannis Gourdon Version 1 bêta, données dudata date 9 octobre 2016October 9th 2016